Pyongyang a tiré des «lance-roquettes» qui sont des «moyens d’attaque nucléaire tactique»

La Corée du Nord ne décolère pas. Après les exercices militaires conjoints de son voisin la Corée du Sud et les Etats-Unis d’Amérique, la Corée du Nord a décidé d’exprimer son profond désaccord. En effet, selon des sources généralement bien introduites, la Corée du Nord a tiré ce lundi deux missiles qui sont capables d’une «attaque nucléaire tactique». Ce même lundi l’agence de presse officielle du pays a donné le motif de cet exercice qui survient quelques jours après un tir effectué samedi dernier comme nous l’avons rapporté dans un précédent article.

Deux jours après avoir tiré un missile balistique en réponse aux exercices militaires de Washington et Séoul, la Corée du Nord de Kim Jong-Un a une nouvelle fois exprimé son désaccord. Pyongyang qui ne voit pas d’un bon oeil le partenariat entre Washington et Séoul a effectué ce lundi matin, un tir de missiles en réponse aux exercices aériens mené conjointement par les deux alliés. La Corée du Nord a en effet, selon certains médias ce lundi 20 Février 2023, tiré des «lance-roquettes», qui sont des «moyens d’attaque nucléaire tactique».

Publicité

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité