,

Sénégal : L’état de siège continue contre Ousmane Sonko, Aminata Touré réagit

Une scène digne d’un film hollywoodien, c’est à cela que les sénégalais ont assisté ce jeudi après la tenue du procès de Ousmane Sonko présent au palais de justice de Dakar ce jeudi. Son cortège était sur le chemin du retour pour rallier la cité Gorgui son lieu de résidence , quand des accrochages ont eu lieu avec les éléments de la BIP (Brigade d’Intervention Polyvalente) préposés à sa surveillance. Voulant passer par le tunnel de la corniche de Dakar,  un refus lui a été opposé par les forces de l’ordre. Après des moments de discussions, les éléments de la police sont passés à la vitesse supérieure en cassant la vitre de son véhicule pour l’extirper de force. Ensuite il a été embarqué dans un blindé de la Brigade qui l’a ramené de force chez lui.

 Le reste du cortège du leader du Parti Pastef a été bloqué à ce niveau de la corniche par la police avant d’être dispersé à coup de grenade lacrymogène. Face à la presse son Parti Pastef accuse le président Macky Sall de tentative d’assassinat contre le président Ousmane Sonko. Pour son vice -président Bassirou Diomaye Faye, l’état est allé trop loin à travers cet acte. Ainsi, ils ont décidé de ne plus se laisser faire et promettent à Macky Sall une fin de mandat mouvementée s’il persiste dans cette voie.

Publicité

Conférence à laquelle d’ailleurs, leur leader n’a pu assister puisqu’il a été bloqué à la sortie de son domicile par les mêmes éléments de la BIP cet après-midi qui l’ont interdit toutes sorties. Il faut dire que depuis les premières heures de la matinée de ce jeudi, les blindés de la police se sont positionnés aux abords de la cité afin d’éviter tout rassemblement de militants de Sonko qui rallient à chaque fois que de besoins son domicile.

L’ex député Aminata Touré dans un Tweet soutient qu’il faut cesser cet acharnement contre les opposants politiques. Selon elle au nom de quoi Ousmane Sonko est interdit d’aller tenir sa conférence de presse et au même moment même Mame Mbaye Niang lui tient sa conférence de presse.C’est dire qu’il y a deux poids deux mesures dans le traitement des hommes, une violation des droits individuels. Aminata Touré pense qu’il faut mettre fin à ces dérives qui relèvent d’une autre époque.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *