,

Sénégal : Ousmane Sonko attrait devant la barre ce jeudi pour diffamation

Visé par la justice sénégalaise depuis l’éclatement de l’affaire Adji Sarr qui l’accuse de viol dont le procès doit se tenir incessamment, Ousmane Sonko est cité dans une autre affaire. Il s’agit d’une plainte déposée par le ministre du Tourisme sénégalais non moins responsable politique de l’APR Mame Mbaye Niang qui l’accuse de diffamation. L’affaire est appelée à la barre du tribunal de Dakar ce jeudi pour comparution.

En effet le leader du Parti Pastef en l’occurrence Ousmane Sonko,  dans une de ses nombreuses sorties contre le régime de Macky Sall a déclaré haut et fort que Mame Mbaye Niang a été épinglé par un rapport d’enquête de l’IGE alors directeur du PRODAC ( un programme agricole de l’état) pour un montant de 29 milliards de francs CFA. Des allégations jugées calomnieuses par ce dernier qui lui a servi via ses avocats une citation directe à comparaître. Des allégations qui selon le ministre ont porté atteinte à son honorabilité en tant qu’homme public de surcroît ministre de la république.

Publicité

Le premier des « Pastefiens » Ousmane Sonko a d’ailleurs reconnu publiquement son erreur estimant qu’il ne s’agit pas d’un rapport de l’IGE (Inspection Générale d’Etat) mais plutôt de l’iGF(Inspection Générale des Finances) et que c’était un lapsus de sa part. Toutefois, il a maintenu les accusations contre Mame Mbaye Niang pour détournement de fonds se fondant sur ce rapport qui est disponible sur le net a-t-il déclaré. Un procès au allure de revanche pour le camp présidentielle déterminé à en découdre avec Ousmane Sonko leur ennemi juré par tous les moyens possibles afin de lui barrer la route à la présidentielle de 2024 dont il s’est déclaré candidat.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *