Pour Kadyrov, « l’Occident s’agenouillera » et la Russie gagnera la guerre en Ukraine

Ramzan Kadyrov, le président de la Tchétchénie et fidèle allié du chef du Kremlin, le Président russe Vladimir Poutine fait parler de lui depuis quelques heures. Au cours d’une interview avec le ministre tchétchène Akhmed Dudayev, rapportée par des organes de presse tels que Gazeta.ru et largement partagée sur la messagerie russe Telegram, le leader Tchétchène s’est ouvert une nouvelle fois sur la guerre en Ukraine. Occasion pour le proche allié du numéro un russe de réaffirmer que la Russie va gagner la guerre en Ukraine. Il a profité de l’occasion pour critiquer l’Occident qui selon lui « s’agenouillera ».

L’allié du président russe Vladimir Poutine, Ramzan Kadyrov reste convaincu que la Russie finira gagnante au terme de la guerre qui est en cours en Ukraine. Au cours d’une interview, le président tchétchène qui a estimé que la guerre serait terminée « d’ici la fin de l’année » a taclé l’Occident qui apporte son soutien depuis plusieurs mois aux autorités de Kiev. Selon le média Newsweek qui a rapporté l’information, Ramzan Kadyrov a estimé que l’Occident va devoir composer avec la Russie au terme de la guerre.

Publicité

« L’Occident s’agenouillera et, comme d’habitude, les États européens devront coopérer dans tous les domaines avec la Fédération de Russie« , a affirmé le leader tchétchène et allié de Vladimir Poutine, Ramzan Kadyrov. Le leader tchétchène semble être totalement convaincu qu’il n’y aura pas une autre issue à ce conflit qui dure depuis près de douze mois maintenant. « Il n’y aura pas et ne doit pas y avoir d’autre moyen », a poursuivi l’allié de Poutine selon le média Newsweek qui a rapporté l’information.

6 réponses

  1. Avatar de Kissing Jr
    Kissing Jr

    Ramzan Kadyrov fait son job d’allié, sans plus. De la propagande classique dans ce genre de situation.

    Zélensky s’entend comme larron en foire avec Boris Johnson, ce qui est normal puisque ce sont deux bouffons, menteurs pathologiques, plus à leur place dans un cirque qu’à la tête d’un gouvernement.
    Selon Zélensky, la situation est « très compliquée ». Ce qui veut dire, venant d’un bouffon, qu’elle est catastrophique. Les Ukrainiens sont en slip et les Russes préparent une offensive majeure dont personne ne sait encore grand-chose.

    Et ce ne sont pas les 131 chars hétéroclites qui arriveront au compte-compte d’ici à 2024 qui vont y changer quoi que ce soit : les Ukrainiens en ont perdu 3.000 en moins d’un an.

  2. Avatar de Alain Charron
    Alain Charron

    La russie de pipi-tine fait pas peur à personne…. Surtout que son opération militaire spécial de 3 jours est rendu à presque 12 mois…

  3. Avatar de Alain Charron
    Alain Charron

    Pour que l’agresseur passe de…. Opération militaire spécial à la mobilisation et menace avec le nucléaire….
    La seule place qu’on va se mettre à genoux va être devant la tombe de la russie. RIP ruzze!

  4. Avatar de (@_@)
    (@_@)

    C’est vrai que la Russie vole vers la victoire 🙂 🙂 :

    -Economie passée de 3 % attendus début 20220 elle en est à -2,2 % (chute de 5%),
    -Voitures, électroménager tombent en panne : plus de pièces…
    -L’embargo est contourné 🙂 le pétrole est vendu à vil prix à la Chine, la Turquie et l’Inde
    -Ils ont fait venir 10 mille téléphones mobiles via l’Arménie pour rapatrier les pièces en Russie, car 40 % des composants achetés à la Chine sont défectueux…
    -Des missiles russes sont tombés en Russie même, avec des morts civils.

    -Ceux qui ont des passeports ou de l’argent sont partis à l’étranger dans les pays limitrophes
    -L’économie, le recrutement s’en ressent au niveau de la qualité et les sondages montrent des russes peu enclins à considérer que cette « opération spéciale » est une bonne idée.

    -Elle avait 17 millions d’obus aujourd’hui 7 millions,
    -le ratio était de 30 obus russes pour 7 obus ukrainiens en 2022, il est passé à 15 pour 7,
    -L’armée russe lève le pied, sa stratégie de plonger l’Ukraine dans le noir a échoué
    +85% des obus et missiles sont stoppés aujourd’hui.

    -Là ils font monter les prisonniers à l’assaut : interdiction de reculer sans ordre, peine de mort…
    -Quand ils sont tous aplatis et cloués par le feu, ils font monter les anciens militaires bien équipés et formés (Wagner)

    ZELENSKY fait son petit tour en Europe pour la rallonge qu’il a reçu (131 chars modernes, batteries sol-air, canon modernes…)

    Bref côté russe, ça sent la victoire. 🙂 🙂 🙂

    Ceci dit, je répète ce que des experts du métier m’ont dit en Mars 2022 : à la fin il y aura une négo pour savoir si le Donbass reste en Ukraine avec un statut spécial ou le quitte (de moins en moins sûr)

    Maintenant qu’il est écouté, GERASIMOV fait répété qu’en cas de choc frontal avec l’Occident, la Russie va prendre cher et risque de ne pas s’en relever.

    \\\\ ///
    (@_@)

    1. Avatar de (@_@)
      (@_@)

      « …fait répéter… »

  5. Avatar de Slim
    Slim

    C’est vrai que si on fait le compte des débâcles occidentales ces dernière années, les stats sont pas très flatteuses. Mais bon, y en a qui y croient encore.
    Semblerait que (non-officiellement) le Pentagone est de plus en plus pour une « solution négociée »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *