, ,

Afrique du sud: démission du vice-président David Mabuza

Le vice-président sud-africain, David Mabuza, a démissionné de son poste de membre du parlement national et de vice-président du pays, comme l’a rapporté le gouvernement sud-africain dans un communiqué publié sur son portail. Cette démission a été confirmée par la presse sud-africaine, qui a également rappelé que M. Mabuza avait annoncé au président Cyril Ramaphosa sa volonté de démissionner en février dernier. Selon un rapport, la raison de la démission de M. Mabuza serait due au fait qu’il n’a pas été réélu vice-président du parti Congrès national africain (ANC). Malgré le soutien de nombreux délégués, M. Mabuza aurait refusé de se présenter aux élections du parti.

À la place, Paul Mashatile a été élu député et est devenu le deuxième homme du Congrès national africain après son chef, Cyril Ramaphosa. Le gouvernement sud-africain a tenu à exprimer sa gratitude et sa reconnaissance envers M. Mabuza pour sa contribution exceptionnelle au service du pays au cours des cinq dernières années. Le président Ramaphosa devrait annoncer prochainement la nomination d’un nouveau vice-président pour le pays.

Publicité

La démission de David Mabuza est un événement important pour l’ANC, car il était considéré comme un pilier important du parti. Sa décision de ne pas se présenter aux élections a ouvert la voie à l’élection de Paul Mashatile. Bien que la démission de M. Mabuza ne devrait pas avoir d’impact important sur le gouvernement sud-africain, elle pourrait entraîner des changements au sein du parti ANC. Pour l’heure personne n’a encore été désigné vice-président.

Une réponse

  1. Avatar de The Atlantean
    The Atlantean

    Ce n’est pas étonnant que le vice-président Sud-Africain a jeté la serviette. L’inconscience bât son plein et le pays semble être gouverné à partir d’une crèche.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité