Ukraine: la Chine lance un nouvel appel, sera-t-il entendu?

La Chine a appelé à une désescalade de la situation en Ukraine, qui a vu une explosion de la violence ces dernières semaines notamment à Bakhmout. Depuis 2022, la Russie et a lancé une offensive militaire en Ukraine, et après quelques déboires, le pays occupe une partie de l’est du pays, où les séparatistes pro-russes ont pris le contrôle de certaines régions. Le ministre chinois des Affaires étrangères, Qin Gang, a souligné la nécessité de mettre fin à la crise croissante en Ukraine par des moyens pacifiques, par le biais d’un dialogue rationnel et constructif.

Il a appelé toutes les parties impliquées à faire preuve de retenue, à éviter l’escalade et à s’engager dans des pourparlers constructifs. L’appel de la Chine est le dernier en date de la stratégie chinoise pour la paix en Ukraine. Les États-Unis et ont de leur côté choisi l’option d’armer les ukrainiens pour qu’ils parviennent à se défendre contre les russes.

Publicité

Le conflit en Ukraine a entraîné la mort de plus de dizaines de milliers de morts et a provoqué une crise majeure dans le pays. La situation s’est compliquée ces dernières semaines, avec des combats intenses dans l’est du pays, ainsi que des bombardements du côté russe.

L’appel de la Chine à une désescalade de la situation en Ukraine est significatif en raison de son rôle en tant que membre permanent du Conseil de sécurité des Nations unies. La Chine est également un important partenaire économique de la Russie, ce qui lui donne une certaine influence dans la région.

Il reste à voir si cet appel aura un impact sur la situation en Ukraine. La Russie a déjà rejeté les appels de la communauté internationale à une désescalade, affirmant que ses opérations militaires sont une réponse aux menaces perçues contre sa sécurité nationale.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *