,

Londres veut expulser tous les clandestins qui traversent la Manche

Le gouvernement britannique se prépare à soumettre un projet de loi qui permettrait d’expulser tous les migrants illégaux qui traversent la Manche dans des bateaux pneumatiques. C’est ce qu’a rapporté ce samedi le journal Times. Selon le journal, le premier ministre Rishi Sunak et la ministre de l’Intérieur Suella Braverman feront l’annonce officielle la semaine prochaine. « Le Times souligne que le projet de loi proposé priverait les clandestins de leur droit d’être considérés comme demandeurs d’asile au Royaume-Uni. Ce droit leur permet actuellement de rester dans le pays au moins aussi longtemps que leurs demandes et leurs appels sont en cours, ce qui peut durer plusieurs années. Il est désormais prévu que toute personne entrant illégalement dans le pays par la mer soit envoyée directement vers un accord convenu avec le Rwanda ou vers d’autres « pays tiers sûrs« .

Selon les observateurs britanniques, les plans du gouvernement conservateur se heurteront à la vive opposition des militants des droits de l’homme. Le programme visant à envoyer les clandestins au Rwanda, lancé par le cabinet de Boris Johnson, n’a pas encore fonctionné en raison de la position prise par la Cour européenne des droits de l’homme (CEDH). Certains politiciens britanniques ont déclaré que le Royaume-Uni devrait se retirer de la Convention européenne des droits de l’homme, mais Sunak a jusqu’à présent résisté à cette démarche.

Publicité

Le Times mentionne également des problèmes pratiques. Par exemple, on ne sait pas encore où seront détenus les dizaines de milliers de clandestins dont la liberté devra être restreinte pour assurer leur expulsion du pays. Leur détention ne doit pas dépasser une certaine limite, qui doit encore être fixée à 28 jours. Pour compliquer encore les choses, les services d’immigration du royaume sont submergés par les demandes d’asile présentées par les clandestins qui sont déjà entrés dans le pays. Il y a actuellement plus de 160.000 demandes en attente.

Selon les statistiques officielles du ministère de l’Intérieur britannique, le nombre d’immigrants illégaux traversant la Manche pour rejoindre le Royaume-Uni n’a cessé d’augmenter au cours des quatre dernières années, malgré les promesses du parti conservateur au pouvoir de réprimer l’immigration clandestine. On comptait 299 cas de ce type en 2018, 1.800 en 2019, 8.400 en 2020 utilisant déjà la voie maritime illégale, et 28.500 en 2021. L’année dernière, le chiffre a augmenté de 60% pour atteindre 45.700 et pourrait dépasser 65.000 cette année. Le chef du gouvernement britannique a déjà désigné la lutte contre les immigrants illégaux comme l’un des cinq principaux objectifs de son cabinet. (Tass)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *