, ,

Mali: Assimi Goïta approuve le projet de la nouvelle constitution

Le Président de la Transition au Mali, le colonel Assimi Goïta, a approuvé le projet de nouvelle constitution. Un projet qu’il accepte de présenter aux forces vives de la nation courant 20 mars prochain. L’information a été rendue public dans la soirée du mercredi 15 mars 2023 par le porte-parole du gouvernement, le Colonel Abdoulaye Maïga à travers un communiqué rapporte l’agence turque Anadolu.

Après que le projet lui a été solennellement remis par la commission chargée de la finalisation le 27 février 2023 dernier, le président de la transition Assimi Goïta vient de le valider, a indiqué le porte parole du gouvernement. Le porte parole poursuit que dans « le cadre de la vulgarisation du projet de constitution, le président de la transition déterminé à œuvrer pour les aspirations profondes du peuple malien a décidé de présenter le projet de constitution aux forces vives de la nation le 20 mars 2023 ». Le président malien, assure son collaborateur, a instruit les membres du gouvernement de s’approprier le projet de constitution et de prendre toutes les dispositions idoines en vue de procéder à sa vulgarisation auprès des populations du Mali ».

Publicité

Poche de résistance

La décision du président Assimi Goïta est intervenue dans une ambiance de contestation où on enregistre divers commentaires et insinuations sur le projet de constitution. L’opposition malienne quant à elle, souhaite que le projet de la nouvelle constitution, soit laissé au nouveau président qui sera démocratiquement élu à la fin de la transition. Elle souhaite que ce projet soit abandonné afin de permettre aux nouvelles autorités de sortir le calendrier de la préparation des nouvelles élections. Même son de cloche au niveau de la Ligue malienne des Imams et Érudits pour la Solidarité islamique au Mali (Limama) qui est contre le projet de la nouvelle constitution dans sa forme actuelle. Cette ligue exige le retrait pur et simple de la laïcité du projet de la nouvelle constitution. Ces imams ont appelé les autorités à changer laïcité par État multiconfessionnel.

Une réponse

  1. Avatar de The Atlantean
    The Atlantean

    Une nouvelle constitution mouillée d’eau qui permettra aux putschistes ou la junte militaire de garder le pouvoir aussi longtemps que le temps leur permettra. On s’en fout des civils, la population et l’opinion publique. C’est ça notre Afrique.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité