, ,

Pour Touadéra, les occidentaux pillent la Centrafrique et maintiennent l’instabilité

La république centrafricaine dispose de ressources naturelles inestimables. Le pays d’Afrique Centrale a été gâté par la nature, mais il n’arrive pas à utiliser son potentiel incroyable. Le sous-sol de la Centrafrique regorge de la quasi-totalité des minerais les plus précieux du monde. Plus de 60 ans après son accession à l’indépendance, le constat est affligeant. La Centrafrique est classée parmi les pays les plus pauvres du monde avec une population qui manque presque de tout. L’instabilité politique chronique est l’une des causes du paradoxe économique centrafricain.

Au cours d’un sommet consacré aux pays les moins avancés de la planète à Doha (Qatar), le président centrafricain, Faustin Archange Touadéra a accusé les occidentaux, d’entretenir l’instabilité politique dans son pays afin de mieux piller les immenses ressources naturelles. Selon Touadéra, la Centrafrique est prise en étau dans un malicieux jeu d’intérêts géostratégiques dont les ficelles sont tirées par des acteurs puissants en Occident. « La République centrafricaine est soumise depuis son indépendance à un pillage systématique facilité par l’instabilité politique entretenue par certains pays occidentaux et des groupes armés terroristes dont les leaders sont des mercenaires étrangers. Les attaques récurrentes de ces groupes visent à rendre le pays ingouvernable, à empêcher l’État d’exercer son droit de souveraineté sur les réserves naturelles et son droit légitime à l’autodétermination «  a martelé le dirigeant de 65 ans.

Publicité

L’air grave, Faustin Archange Touadéra dit ne pas comprendre pourquoi son pays n’arrive pas à amorcer son développement malgré la présence d’autant de richesses naturelles. Pour le président, des officines occidentales font tout pour ternir l’image de la Centrafrique auprès des investisseurs. Le pays d’Afrique Centrale est actuellement confronté à une crise socio-politique doublée d’une crise économique marquée par la présence du groupe russe Wagner et une dégradation des relations avec la France.

8 réponses

  1. Avatar de The Atlantean
    The Atlantean

    Ils trouvent vite le bouc émissaire quand ils échouent dans leur politique de destruction systématique de leur propre pays.

  2. Avatar de Tchité
    Tchité

    La liberté s’arrache. Il ne faut supplier personne.

  3. Avatar de Alain Charron
    Alain Charron

    Bizarre que l’occident soit un problème pour le centrafrique au niveau économique mais quand vient la coopération internationale c’est un problème…..
    L’occident est pourtant une terre d’accueil pour eux…..
    Quoi comprendre????

    1. Avatar de Jesaistout
      Jesaistout

      Allez voir comment Valery Giscard d’estaing volait le diamant et l’uranium pour comprendre ce qu’il dit. C’est bien vous le problème

      1. Avatar de (@_@)
        (@_@)

        GISCARD, il est dans la tombe, les français eux l’ont sanctionné.

        Toi qui vis avec des fantômes en prétendant défendre l’Afrique d’aujourd’hui pour demain.

        Tu dis quoi de l’état de la Centrafrique dans lequel entretient TOUADERA avec ses décisions idiotes (cryptomonnaies) mises en place par un escroc pour payer en douce des assassins ?

        \\\\ ///
        (@_@)

  4. Avatar de Alain Charron
    Alain Charron

    Le pays d’Afrique Centrale est actuellement confronté à une crise socio-politique doublée d’une crise économique marquée par la présence du groupe russe Wagner et une dégradation des relations avec la France.
    Wagner a rapport avec la russie…. Bizarre que la faute revienne à l’occident… Pourtant l’occident accueuil beaucoup le monde centrafricain

  5. Avatar de DODJIVI
    DODJIVI

    Que Touadera aille chercher les appuis budgétaires en Russie pour faire marcher son administration avec ce minimum que les institutions de Bretton Woods lui refusent avec raison. Où sont les milliards de dollars attendus du bit coin ou du sangho Coins????…ignorant

  6. Avatar de Tchité
    Tchité

    Secret de polichinelle.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité