,

Bénin : unanimité à l’Assemblée autour de la lutte contre le terrorisme

La sécurisation du territoire nationale face à l’incursion du terrorisme est une préoccupation majeure partagée autant par l’Exécutif que le Parlement au Bénin. Cela s’est fait voir lors de la présentation aux députés du budget du ministère de la défense nationale. À l’instar de ses collègues, et répondant aux exigences de la procédure d’étude et d’adoption du budget de l’Etat exercice 2024, le ministre délégué de la Défense Alain Fortunet Nouatin a présenté aux élus du peuple les grandes lignes du budget de son département pour l’année à venir.

Il s’agit d’un projet de budget qui a connu une augmentation de plus de 7% par rapport à celui de l’exercice précédent. D’après le ministre, l’évolution des grandes masses budgétaires de 2024 par rapport à celles de 2023 se justifie par l’augmentation des dépenses de personnels essentiellement dues aux salaires et aux recrutements en vue, ainsi qu’à l’augmentation des dépenses de fonctionnement des services pour des besoins de renforcement des opérations de sécurisation déjà en cours sur le territoire national.

Publicité

S’inscrivant dans la dynamique actuelle, le ministère de la défense nationale évoque les réformes devant permettre le renforcement des capacités opérationnelles des Forces armées béninoises (Fab) en 2024 à travers la formation des personnels, l’entraînement des équipes, la construction d’infrastructures majeures et l’équipement des unités. La poursuite et l’achèvement de plusieurs travaux de construction entamés dans les différentes garnisons sont aussi pris en compte.

La présentation du ministre délégué auprès du président de la République chargé de la défense nationale a touché les cœurs. Les différentes chapelles politiques ont reconnu les efforts des forces armées béninoises dans leur rôle de défense du territoire national. En cette période de guerre asymétrique, font-ils observer, aucun centimètre carré du territoire n’est occupé par les groupes armés. Les députés, toutes tendances confondues ont relevé le courage des Fab qui permet aux populations d’aller et de venir en toute quiétude. Ils ont aussi salué la bonne consommation des crédits alloués à ce ministère en 2023.

A l’occasion, les députés ont cherché à en savoir davantage, entre autres, sur l’état de la coopération militaire avec les pays voisins du Bénin, la formation des nouvelles recrues, la couverture en réseaux GSM de certaines zones à risques, les conditions de vie du soldat béninois, le moral de la troupe …etc. Dans la logique de leur satisfecit, ils se sont montrés, unanimement, peu fiers du projet de budget 2024 présenté par le ministre Fortunet Alain Nouatin.

Publicité

Les députés ont jugé cette prévision budgétaire assez modeste dans l’ensemble. Aussi, ont-ils suggéré son relèvement pour permettre à nos forces de défense d’exercer dans de meilleures conditions. C’est la preuve que la représentation nationale adhère entièrement aux options du gouvernement qui s’emploie à garantir l’intégrité du territoire national. C’est la preuve que la question de la sécurité à travers la lutte contre le terrorisme est très préoccupante pour tous les acteurs mais aussi le peuple béninois. Elle mérite donc une attention soutenue.

7 réponses

  1. Avatar de Tchité
    Tchité

    Leur base arrière KIDAL est aux mains des FORCES ARMÉES MALI. C’EST fini pour eux déjà.

  2. Avatar de Tchité
    Tchité

    Il n’y a plus de terrorismes (Béninois, médecins après la mort). KIDAL est tombé en 10 jours. Ce que la France n’a pas pu faire en 10 ans. BRAVO LES FAMA!!!

  3. Avatar de DJESOUGO PATRICK DJOYI HOUNGBEME
    DJESOUGO PATRICK DJOYI HOUNGBEME

    PAS MAL

  4. Avatar de Delphin GOUVOEKE
    Delphin GOUVOEKE

    Ce que moi je veux qu’on fasse de ce terrorisme violent, j’exhorterai le gouvernement à faire comme le combat implacable qui se mène du côté du Sahel. Vecteurs aériens verrouiller et frapper

  5. Avatar de Adolf
    Adolf

     »’Peuple béninois debout! »’
    sans oublier Napoléon 2 au Friedhof(cimetière).

  6. Avatar de Napoléon
    Napoléon

    Il n’y a pas de terrorisme en Afrique en tant que tel. C’est la France qui entretient des groupes armés en Afrique noire pour justifier aux Etats africains la nécessité d’une coopération militaire avec elle afin de péréniser l’implantation de l’armée francaise dans ses anciennes colonies.
    Pour le Bénin, nous devons être vigilants. Il ne faut pas que le Bénin devienne le prochain terrain de repli pour l’armée francaise chassée du Niger. Talon est prêt à faire recoloniser le pays par la France. Déjà la nouvelle court que le chef d’Etat major général des armées francaises est attendu à Cotonou. C’est inadmissible. Le peuple béninois ne veut pas de base francaise militaire sur son sol. Peuple béninois debout!

    1. Avatar de Freegomas
      Freegomas

      Pour quelqu´un qui utilise un nom ridicule comme Napoléon. Commencez à vous nettoyer

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *