,

Bilan peu satisfaisant pour Bénin 2025 Alafia

Etoile rouge

S’il est vrai qu’il reste quelques mois pour voir 2025 et que des miracles pourraient encore se produire avant cette échéance, il n’est pas moins vrai, qu’au regard des résultats enregistrés à ce jour, le bilan est très mitigé pour 2025 Bénin Alafia. C’est le constat fait, alors que le Bénin lance le processus de la formulation de sa vision de développement à l’horizon 2060.

i le Bénin n’a peut-être pas basculé dans le pire scénario « Wahala »,  tel qu’envisagé dans le document Bénin 2025 Alafia, le pays est bien loin de l’autre scénario « Alafia ». Cette vision avait été formulé comme suit « Le Bénin est, en 2025, un pays phare, un pays bien gouverné, uni et de paix, à économie prospère et compétitive, de rayonnement culturel et de bien-être social ». Les prospectivistes d’alors avaient envisagé plusieurs scénarii dont les deux plus importants sont « Alafia » qui signifie dans une langue locale du pays la paix, le bonheur, le bien-être, et « Wahala » qui veut dire dans un autre dialecte du Bénin, le malheur, les problèmes et les difficultés. A moins de deux ans de l’échéance, peut-on dire que les fruits ont tenu la promesse des  fleurs ? 

Publicité

Pour Cyriaque Edon, directeur général des politiques de développement et premier rapporteur du comité technique de pilotage et de réflexion prospective au ministère du développement, les résultats sont mitigés. Pour lui, malheureusement, Bénin 2025 Alafia  a été mis un peu de côté pendant longtemps par les décideurs qui se sont plutôt consacrés à l’exécution des agendas internationaux. « Bénin 2025 Alafia a fait l’objet de plusieurs évaluations.

Nous pouvons dire que les résultats sont mitigés. Chacun des gouvernements successifs a essayé de faire ce qu’il faut pour sa mise en œuvre. Nous avons la première phase 2000-2010 qui voulait la consolidation des institutions et du système économique. La phase 2011-2020 qui parle d’une croissance au service du développement et la dernière phase 2020-2025 où l’on parle de notre rayonnement culturel et de notre place dans le concert des nations. Malheureusement, ce qui a été planifié n’a pas été respecté a fait remarquer Cyriaque Edon qui était dimanche l’invité de l’émission 90 minutes pour convaincre de la radio nationale.

 Tout n’est pas perdu

« Il faut observer que le Pag 1 s’est mis vraiment dans la consolidation des institutions. De grandes réformes ont été engagées pour consolider nos institutions et surtout amorcer la transformation structurelle de notre économie. Le Pag 2 s’est mis dans l’accélération de la transformation de notre économie qui devrait permettre que nous ayons une croissance forte pour le développement » a confié l’invité du jour. Seulement, malgré les efforts faits, le temps qu’il reste ne peut permettre selon lui de faire de grands bonds pour la réalisation de la vision 2025. « Les résultats sont donc mitigés et nous avons tiré leçon de cela.

Publicité

Nous pensons mettre les garde-fous pour que la nouvelle vision du Bénin à l’horizon 2060 ne subisse pas le même sort », a déclaré le cadre du ministère du développement. Néanmoins, quelques bons résultats ont été atteints. A en croire, le directeur général des politiques de développement, le Bénin est un pays de paix et a commencé à être véritablement compétitif. La transformation structurelle a également démarré. « On fabrique aujourd’hui des habits Made in Benin. L’ananas béninois est exporté à l’étranger et plusieurs autres secteurs ont commencé par révéler le Bénin. Beaucoup de projets sont en train d’être mis en œuvre pour révéler notre culture au monde entier », a avancé le directeur général des politiques de développement pour dire que l’espoir est permis. 

3 réponses

  1. Avatar de Son
    Son

    Ou est Pareto, prof assistant de micro-économie qui a présenté Bénin 2025 Alafia à l’époque? Je me rappelle que le scénario Wahala ( souffrance en dendi et plusieurs langues du nord) était présenté comme une catastrophe.
    La situation actuelle du pays est véritablement WAHALA.

  2. Avatar de madampol
    madampol

    « Il faut observer que le Pag 1 s’est mis vraiment dans la consolidation des institutions. De grandes réformes ont été engagées pour consolider nos institutions … » avec des akowés de cet accabit, on n’est vraiment pas sorti de l’ornière. Sans sourciller, ils diront que le noir est blanc et le blanc, noir

  3. Avatar de Tchité
    Tchité

    Trop de comédies et de tapage médiatiques à la Béninoise autour de ça.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *