,

Listes électorales au Bénin : Talon accepte des demandes des Démocrates

Le président Patrice Talon a accueilli hier lundi 27 novembre 2023, au palais de la Marina, une délégation du parti d’opposition Les Démocrates (LD). La réunion avait pour objectif de discuter des préoccupations du parti concernant la liste électorale et le processus électoral. À la tête de la délégation se trouvait l’ancien président béninois Boni Yayi, accompagné d’Éric Houndété, Nourénou Atchadé et Léon Basile. Les discussions ont été menées de manière responsable, avec les représentants du parti d’opposition qui ont fait part de leurs préoccupations et attentes. À ces dernières, le chef de l’État Patrice Talon a donné des réponses franches.

« Vous pouvez choisir les experts que vous voulez »

L’un des principaux points abordés lors de la rencontre était les préoccupations du parti d’opposition en ce qui concerne la liste électorale, qu’il estime peu fiable. Sur ce point, le président Talon a accepté la demande du parti de procéder à un audit de la liste électorale avant les élections générales de 2026. « Je suis d’accord pour que vous auditiez le registre national d’état civil, y compris le logiciel d’extraction de la liste électorale. Vous pouvez choisir les experts que vous voulez, mais veillez à ce que ce ne soit pas fantaisiste. Et si LD n’a pas les ressources pour le faire, je vais demander au gouvernement de financer », a-t-il déclaré.

Publicité

Il a par ailleurs été abordé la question de la participation du parti Les Démocrates à la constitution du personnel politique de la CENA (commission électorale) pour l’organisation des élections générales de 2026. À ce sujet, le président Talon a dit être favorable à la participation de leur parti à la constitution du personnel électoral pour garantir la transparence du processus. « Pour 2026, il est évident que le personnel politique de la CENA doit compter des représentants LD conformément à nos habitudes » a-t-il précisé.

Pour rappel, cette rencontre intervient plusieurs semaines après que l’ex-président béninois, Boni Yayi, a appelé la communauté internationale à l’aide pour l’organisation des élections de 2026. « Je viens d’adresser une requête à l’Union Africaine, la CEDEAO, les partenaires bilatéraux et les autres de la communauté internationale les invitant à diligenter au Bénin une mission pour s’enquérir du cadre institutionnel mis en place par le Président Talon dans la perspective des élections générales de 2026 » avait-il écrit sur sa page Facebook.

21 réponses

  1. Avatar de Vivelarupture
    Vivelarupture

    Talon a juste coupé l’herbe sous le pieds de Yayi ,après l’audit il n’y aura plus d’argument donc moins de vacarme

  2. Avatar de FIDEL
    FIDEL

    Che Adogonon
    Heureusement qu’il y a dans ta triste et petite vie de merde la France qui est pour toi le Mal absolu. Ton intelligence est sans doute rongée par trop de Sodabi.

  3. Avatar de rodrigue
    rodrigue

    Nous maitrisons parfois notre temps sans jamais savoir ce que nous réserve le Temps.
    Essayons de comprendre le temps pour ne pas être victime du Temps.

  4. Avatar de GrandSon
    GrandSon

    Son alias fils cinglé.
     »’i….d.ot utile du conseil économique de la fr..ance »’
    Arrêtes tes âneries veux tu.
    Ni Talon, ni Yayi Boni n’est membre de conseil économique français. Ils ne sont pas français.

    1. Avatar de Son
      Son

      Tu m’as rien compris. Il faut suivre l’actualité, il faut suivre l’intervention récente d’une “haute autorité”, du pays au Conseil Économique et Social en France avant qu’il ne se rende au sommet Allemagne-Afrique. Tu comprendras. C’est tellement grotesque que même la presse béninoise a choisi le silence.

      1. Avatar de Son
        Son

        Lire: tu n’as rien compris.

        1. Avatar de GrandSon
          GrandSon

          Sais tu ce que c’est que le Conseil Economique et Social en France ?
          Arrête de raconter des conneries. Espèce de bledard va!
          La France t’encu…..
          Tu es un illuminé!

  5. Avatar de Son
    Son

    Le pleurnichard de la place de la république et l’i….d.ot utile du conseil économique de la fr..ance.

    1. Avatar de Son
      Son

      Ces deux ont humilié les noirs à la face du monde.

  6. Avatar de Son
    Son

    Ces deux là sont les mêmes. Depuis 91, il y a eu beaucoup d’élections qui n’ont pas amélioré le quotidien des béninois. Je persiste et je signe: il faut un régime militaire fort et intègre, comprenant des cadres patriotes et objectifs mettant par dessus tout l’intérêt du Bénin, et dont se reconnaît le peuple.
    Vos histoire de démocratie et élections ne m’amusent pas du tout. Encore haut et fort; je ne suis pas démocrate.

    1. Avatar de Alo
      Alo

      Et si le militaire n’est plus intègre, qui va décidé de son remplacement?

      1. Avatar de Alo
        Alo

        *décider*décider

      2. Avatar de Son
    2. Avatar de Vivelarupture
      Vivelarupture

      Désolé,ce n’est pas la solution,il faut des institutions fortes et non des hommes forts,les hommes passeront et les institutions resteront.

      1. Avatar de Fidel
        Fidel

        Il faut les deux mon général. Parce que des institutions forte avec des dirigeants malhonnêtes et incompétents n’iront pas de paire.
        Barack Obama aurait mieux fait de se taire. Au pouvoir, c’était un beau parleur.

        1. Avatar de Gordon
          Gordon

          En effet

        2. Avatar de Vivelarupture
          Vivelarupture

          Les institutions fortes c’est pour la vie mais les hommes forts sont rares .Donc un pays avec des institutions fortes peut être dirigé par des hommes forts et non,la structure tiendra

          1. Avatar de Fidel
            Fidel

            Il n’y a rien d’éternel mon vieux!
            Il arrive que des institutions soit-disant solides et fortes soient dépassées par le cours normal de la vie. Et de plus elles ne sont jamais sans failles.

  7. Avatar de Etchehoun
    Etchehoun

    Et maintenant ? Laisser les gens travailler. Il y a un temps pour chaque chose : Un temps pour faire la politique, un temps pour faire les élections, un temps pour divertir et un temps pour travailler

  8. Avatar de Aziz le sultan
    Aziz le sultan

    L intransigeance.a ne pas libérer rekia .et les autres… ainsi..le retour des exilés..
    Dis je..me paraissent être une peur bleue.que ces derniers…lui fassent de l ombre
    Mais Kim..n est pas dieu…

    1. Avatar de Che Guevara
      Che Guevara

      Certains de ces exiles politiques ont commis des infractions economiques auxquels ils doivent etre prets a repondre.
      Certains ont aide a eriger le musee de la corruption a Porto Porto novo

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *