OpenAI – Chatgpt: le patron Sam Altman a été licencié

OpenAI, la société pionnière dans le domaine de l’intelligence artificielle avec son chatbot populaire ChatGPT, a opéré un changement majeur en écartant son PDG et fondateur, Sam Altman. Cette décision, annoncée vendredi, a créé une onde de choc dans le secteur naissant de l’IA. D’après le communiqué d’OpenAI, une enquête interne a mis en lumière certaines incohérences dans les échanges d’Altman avec le conseil d’administration, menant à une perte de confiance en sa capacité à diriger la société.

Dans l’attente d’un successeur définitif, Mira Murati, actuelle directrice technique, assurera le rôle de PDG par intérim. Cette transition intervient dans un contexte où OpenAI vient de tenir sa première conférence pour développeurs à San Francisco, un événement qui avait vu Altman dévoiler de nouvelles mises à jour des outils d’IA, soulignant l’ampleur de l’utilisation de ChatGPT par les entreprises et les développeurs.

Publicité

Sam Altman, grâce à ChatGPT lancé fin de l’année dernière, s’était rapidement imposé comme un visage emblématique de l’IA générative, une technologie désormais intégrée dans des outils comme le moteur de recherche de Microsoft et concurrencée par d’autres produits tels que « Bard » de Google. La popularité grandissante de ChatGPT, utilisé pour une variété d’applications, avait solidement ancré la réputation d’OpenAI dans le monde de l’IA.

Des inquiétudes après le lancement

L’introduction de ChatGPT, une IA développée par OpenAI, a suscité des inquiétudes quant à l’automatisation du travail, avec une étude de Goldman Sachs suggérant que 300 millions de travailleurs pourraient être impactés. De nombreux employeurs américains adoptent ChatGPT pour des tâches variées. Cette adoption massive a entraîné des licenciements, avec en juin, 48% des entreprises ayant déjà réduit leurs effectifs et 33% s’attendant à plus de licenciements d’ici fin 2023. Cependant, certaines limites de ChatGPT ont été notées, comme la qualité parfois insuffisante de son travail.

Ce changement de direction à OpenAI survient dans un contexte de débats intenses sur l’avenir de l’IA, avec des figures comme Elon Musk appelant à une approche plus prudente. Ce tournant pourrait marquer une nouvelle ère pour OpenAI, confrontée aux attentes grandissantes des régulateurs et de la société.

2 réponses

  1. Avatar de Tube
    Tube

    Hum! Tout ça fait désordre.
    On dirait un coup d’état technologique.

  2. Avatar de Vodounon
    Vodounon

    Mince! Sam Altman est licencié sans préavis malgré son incroyable leadership. Ce monde de l’IA est cruel.
    Il faudrait que ChatGPT-4 Turbo lui écrive une lettre d’adieu.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *