Afrique: après Dangote, un autre milliardaire veut sa raffinerie de pétrole

Au Nigeria, un nouveau projet ambitieux a fait surface, suivant les pas d’Aliko Dangote, l’homme le plus riche d’Afrique. Le magnat a déjà amorcé un changement majeur avec sa raffinerie de 20,5 milliards de dollars, capable de traiter 650 000 barils de pétrole par jour. Désormais, un autre milliardaire nigérian, Abdulsamad Rabiu, président et PDG du groupe BUA, se lance dans une entreprise similaire, promettant de transformer encore davantage le paysage pétrolier du continent africain.

Le projet de raffinerie du groupe BUA, situé dans les zones gouvernementales locales d’Eket et Onna à Akwa Ibom, Nigeria, est en pleine expansion. Récemment, un navire chinois a livré une cargaison cruciale pour la construction de cette raffinerie ultramoderne. La raffinerie, dont l’achèvement est prévu pour 2024, est conçue pour raffiner 200 000 barils de pétrole brut par jour. Cette capacité significative permettra la production de divers produits pétroliers, y compris les carburants Euro-V, l’essence, le diesel, le carburant pour jets, le GPL et le polypropylène, destinés aux marchés domestiques et régionaux.

Publicité

Cette initiative est alignée sur la vision de BUA de développer des capacités locales dans des industries clés et de valoriser les matières premières locales. Rabiu a déclaré que ce projet de raffinerie et de pétrochimie, basé sur la technologie RFCC, produira des carburants de haute qualité qui répondront aux spécifications Euro-V. Cela contribuera à réduire la dépendance du Nigeria aux carburants et produits pétrochimiques importés, marquant une étape importante vers l’autosuffisance énergétique.

Après le début des opérations chez Dangote

Le début des opérations de la raffinerie de Dangote a été marqué par l’arrivée du premier chargement de brut Agbami, un pétrole léger et doux adapté aux processus de raffinerie. Ce jalon illustre non seulement un progrès technologique, mais aussi une avancée stratégique pour le Nigeria, lui permettant de s’orienter vers une indépendance énergétique accrue. La collaboration entre le groupe Dangote et la Nigeria National Petroleum Co (NNPC), qui détient une participation de 20 %, joue un rôle crucial dans la réussite de ce projet.

En plus de son impact économique, la raffinerie de Dangote est une prouesse technique. Capable de traiter divers types de brut, y compris ceux du Moyen-Orient et des États-Unis, elle respecte les normes environnementales internationales. Ce projet montre la capacité de l’Afrique à réaliser des projets d’envergure mondiale tout en adhérant aux standards internationaux de durabilité et d’efficacité.

Publicité

L’émergence de projets de raffinerie à grande échelle par des entrepreneurs africains comme Dangote et Rabiu représente un tournant significatif pour le secteur énergétique du continent. Ces initiatives non seulement augmentent l’autonomie énergétique de l’Afrique, mais elles démontrent également la capacité et la volonté du continent de jouer un rôle majeur sur la scène énergétique mondiale.

Une réponse

  1. Avatar de Aziz le sultan
    Aziz le sultan

    Pour devenir riche…il faut travailler…
    Faire le culte des esprits..des fétiches..des voduns…
    Donner des plateaux de télé.. à des es crocs..pour venir.nous vanter..les prouesses.. imaginaires..du vodoun
    Dis je..n est que illusions..perte de l âme

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *