,

Arnaque depuis une prison au Bénin : un cybercriminel détenu et un policier condamnés à 10 ans de prison

Le lundi 18 décembre 2023, la Cour de répression des infractions économiques et du terrorisme a condamné un policier et un détenu cybercriminel à 10 ans de prison ferme. Plusieurs autres personnes, dont trois policiers, ont été fixées sur leurs sorts dans cette affaire d’arnaque d’opérateurs Mobile Money depuis la prison de Missérété.

Une vingtaine de personnes ont été épinglées dans cette affaire, dont neuf policiers qui sont de la garde pénitentiaire. La Cour a reconnu coupable des faits d’escroquerie et de blanchiment de capitaux, le détenu qui est le principal mis en cause dans cette affaire. L’individu en question a été condamné à 10 ans d’emprisonnement ferme en plus d’une amende de cinq millions de francs CFA. Un policier a été condamné à la même peine que le principal accusé, pour complicité d’escroquerie et blanchiment de capitaux.

Publicité

Deux autres policiers ont écopé de cinq ans de prison ferme et de deux millions de francs CFA d’amendes pour « abus de fonctions ». Il leur est reproché d’avoir fait des retraits pour le détenu et aussi d’avoir parfois aidé ce dernier pour l’achat de médicaments pendant son admission au Centre hospitalier départemental (Chd) de Porto-Novo et même des fois en prison. La Cour a condamné un autre prisonnier impliqué dans le dossier et un collaborateur externe du principal accusé à sept ans de prison ferme et à un million de francs CFA d’amendes. Douze autres personnes poursuivies dans cette affaire ont été relaxées. Parmi celles-ci figurent six policiers, la sœur et la conjointe du principal prévenu et des agents du Chd de Porto-Novo. Pour rappel, le principal accusé était condamné à sept ans de prison ferme avant cette nouvelle condamnation.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *