,

Bénin : 3 jeunes risquent 12 mois de prison pour une affaire de faux billets

Une affaire de faux billets pourrait envoyer trois hommes en prison pour plusieurs mois. En effet, ils risquent des peines d’emprisonnement à la suite de leur tentative de changer des faux billets de dollars chez un cambiste à Sèmè-Kraké. Ils ont comparu devant la Cour de répression des infractions économiques et du terrorisme (CRIET) lors de la session correctionnelle du mardi 12 décembre 2023. Les mis en cause sont poursuivis pour « détention et usage de faux billets », ont plaidé non coupables lors de leur comparution. Le délibéré est prévu pour le 20 février 2024.

Il a sollicité la participation financière de ses deux co-prévenus

Selon l’accusation, les trois individus, avaient quitté Lokossa. Pour effectuer le change, ils se sont rendus à Sèmè-Kraké, où ils ont été arrêtés. Devant la Cour, les prévenus ont expliqué que les faux billets venaient du Ghana et leur avaient été remis par un ami résidant là-bas pour financer un projet. Le principal accusé a déclaré avoir sollicité la participation financière de ses deux co-prévenus, qui ont été incités par des photos desdits billets. Il a confié avoir reçu 50 000 fcfa chez un premier ami. Chez l’autre, il a reçu 160 000 et 70 000 fcfa. Le tout comme participation avant de recevoir le financement du projet.

Publicité

Cependant, une fois au Bénin, les billets de dollar se sont avérés faux, et les trois individus ont été arrêtés. Le ministère public a requis une peine de 12 mois de prison ferme pour chaque prévenu, ainsi qu’une amende de 200 000 FCFA. Le substitut du procureur spécial a estimé que les deux co-prévenus étaient complices et n’étaient pas réellement victimes dans cette affaire. La défense (de l’un des accusés) a plaidé la relaxe, argumentant que l’un des prévenus avait été dupé et n’avait jamais détenu les faux billets.

L’avocat a demandé à la Cour de dissocier les accusations et a plaidé en faveur de l’acquittement de son client, soulignant l’absence d’infraction chez ce dernier. Pour rappel, cette affaire intervient plusieurs mois après l’arrestation de plusieurs individus pour détention de faux billets à Kandi. L’interpellation a eu lieu dans la soirée du mercredi 05 juillet 2023. Les mis en cause avaient été arrêtés en possession de 1.190.000 de francs CFA de faux billets qui avaient été saisis par les forces de l’ordre.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *