,

Bénin : Abdoulaye Bio Tchané se réjouit des progrès au sein de la Gdiz

Très tôt dans la matinée de ce vendredi 8 décembre, Abdoulaye Bio Tchané Ministre chargé du Développement et de la Coordination de l’action gouvernementale au Bénin a effectué une visite au sein de la Zone industrielle de Glo-Djigbé. L’objectif était de venir constater l’évolution des travaux.

Bien avant 8h, le ministre Abdoulaye Bio Tchané était déjà au sein de la Zone industrielle de Glo-Djigbé ce vendredi. Il a eu une séance de travail avec les responsables des structures en charge du développement de la zone. Après les salamalecs d’usage, le patron de la Société d’investissement et de promotion de l’industrie (SIPI) et celui de l’Agence de Promotion des Investissements et des Exportations (Apiex) ont tour à tour expliqué à leur visiteur spécial ce qui a changé au cours de ces derniers mois. On retient essentiellement de l’exposé de Laurent Gangbes et de Létondji Béhéton que les 400 premiers hectares sont déjà exploités par les investissements et ont déjà porté beaucoup de fruits.

Publicité

Bio Tchané annonce une étude

 Ce fut l’occasion pour eux de présenter au ministre d’État les travaux en cours pour l’aménagement de la deuxième phase. On retiendra des explications que 12 unités de transformation sont déjà opérationnelles. Quatorze autres unités sont en cours de construction ou d’installation. Des dispositions sécuritaires ont été prises pour la zone. Il s’agit de la création d’un commissariat de police au sein de la Zone industrielle de Glo-Djigbé avec une dizaine d’agents déjà affectés à ce poste. La visite a également été une occasion pour le Ministre chargé du Développement et de la Coordination de l’action gouvernementale de faire certaines annonces. Il s’agit d’une étude très prochaine qui sera réalisée dans le but de développer des centres de santé, d’écoles et de logements.

Suite aux différentes discussions, un accent particulier a été mis sur l’importance d’adapter les formations aux besoins de recrutement des investisseurs actuels et futurs investisseurs. Aussi, le ministre Abdoulaye Bio Tchané a-t-il appelé à poursuivre les discussions avec le Directeur Général de l’ADET pour des résultats certains. La visite guidée des installations ultramodernes de la première Unité Intégrée de Textile du parc textile de la GDIZ a permis au Ministre d’État ainsi qu’à sa délégation de se rendre compte de l’effectivité du travail. Ce parc textile a la possibilité d’employer 5.000 jeunes Béninois.  20.000 tonnes de fibre de coton béninois seront transformées jusqu’à la confection des vêtements.

« Un progrès substantiel »

De façon plus détaillée, on retiendra que l’usine fera à la fois de la filature, du tricotage, du tissage, de la teinture et de la confection des vêtements.  Cette unité de production sera opérationnelle dans les prochaines semaines selon les précisions qui ont été avancées. « On peut constater qu’il y a eu un progrès substantiel depuis la dernière visite. Le projet que vous avez vu il y a de cela quelques mois est de plus en plus concret. Il y a des dizaines de milliers de personnes qui y travaillent et qui y vivent. Et il y en aura davantage dans les mois qui viennent » a déclaré Abdoulaye Bio Tchané à la fin de la visite.

4 réponses

  1. Avatar de (@_@)
    (@_@)

    Mouais….

    Lui, il te prend un rapport de la BAD qui dit que la croissance de l’économie béninoise est identique depuis presque une décade et structurellement exclusive du monde rural surtout dans le nord,
    et il t’annonce qu’elle est en plein boum inédit est que les paysans sont heureux comme Dieu en France

    \\\\.///
    (@_@)

    1. Avatar de Ass
      Ass

      C’est de l’art!
      C’est ce que ça donne, quand un (pseudo) technocrate a vendu sa (pseudo) science pour des strapontins et de l’argent, juste parce qu’il fallait faire échouer le plan d’un ancien collègue subalterne à qui il ne pardonne pas, non seulement d’avoir pu accéder à une fonction que lui, tout brillant qu’il se croit, n’a jamais pu obtenir, mais en plus, de l’avoir battu à plate couture et à la régulière.
      ABT emportera ce goût amer de l’échec et, en plus, la honte de la prostitution politique, dans son enfer.

      1. Avatar de (@_@)
        (@_@)

        Ouch ! …

        \\\\.///
        (@_@)

      2. Avatar de Roger Diarra
        Roger Diarra

        Assan pourquoi es tu si fâché avec ABT?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *