,

Bénin : Adidjatou Mathys défend un budget de plus de 7 milliards pour 2024

7 milliards 682 millions 736 mille 688 Francs CFA, c’est le montant dont a besoin Adidjatou Mathys en 2024 pour faire tourner le ministère du travail et de la fonction publique. Ce lundi 4 décembre 2023 et en conformité aux textes de l’Assemblée nationale, elle a défendu et présenté les grandes orientations du budget en présence des députés membres de la commission budgétaire.

Ce projet de budget qui a connu une légère baisse de 6,06 % par rapport à celui de 2023 se décline en deux grands axes à savoir les dépenses ordinaires qui s’élèvent à 7 milliards 217 millions 736 mille 688 FCFA et les dépenses en capital à 465 millions. Le budget du ministère du travail et de la fonction publique, exercice 2024 s’inscrit dans la dynamique de l’utilisation rationnelle des fonds publics. Il vise, à en croire le ministre Mathys, la réalisation des objectifs d’une croissance économique accélérée et de lutte contre la pauvreté en général et la construction d’une Administration de développement en particulier.

Publicité

Le ministre Adidjatou Mathys a saisi cette occasion qui lui est offerte pour faire le point de l’exécution du budget, gestion 2023 alloué à son département ministériel. Selon elle, les ressources financières que l’Assemblée nationale a accordées à son département ministériel pour la gestion 2023, ont permis « d’engager et de poursuivre des réformes et projets majeurs notamment la dématérialisation de la gestion des actes de carrière des agents de l’État, l’achèvement du bâtiment des archives, l’opérationnalisation de la Charte Nationale de Dialogue Social, la mise en œuvre du Plan d’Action du Système National d’Intégrité (SNI) et l’amélioration de l’arsenal juridique du champ d’actions du ministère ».

Cette dynamique va se poursuivre en 2024 par la « concrétisation des différents projets et réformes contenus dans le PAG 2021-2026 à l’effet de booster le processus de dématérialisation des services publics et la mise en place progressive des bases de développement de l’Administration publique », a-t-elle précisé.

Ce fut le lieu pour le ministre de dévoiler les quatre (04) projets qui entrent en ligne de compte du portefeuille actif de son ministère pour le triennal 2024-2026. Le premier projet concerne le Programme de Renforcement des Capacités du MTFP (PRC-MTFP). Ce projet qui sera financé sur le budget national à hauteur de 173 millions au titre de 2024 vise la construction et l’équipement des directions départementales du MTFP. Ensuite, nous avons le Projet d‘Appui à la Réforme et à la Modernisation de l’Administration Publique (PARMAP), un projet qui vise la modernisation de l’administration publique béninoise. Il est cofinancé par le PNUD (165 millions) avec une contrepartie nationale de 27 millions. Le Projet d’Appui à la Restructuration et à la Modernisation de la Fonction Publique (PARMFP) est le 3e projet.

Publicité

L’objectif général est de « réformer et de moderniser la fonction publique à travers la mise en place d’un nouveau modèle de prestation de services publics », fait savoir le ministre. Il est financé pour 173 millions au titre de 2024 sur le budget national. Et enfin le Projet d’Appui à la Modernisation de la Gestion des Ressources Humaines de l’État (PAMGRHE). Financé pour 150 millions au titre de 2024 sur le Budget National, ce projet « vise à optimiser la gestion des ressources humaines de l’État », a annoncé le ministre Adidjatou Mathys.

Une réponse

  1. Avatar de Ishimwe Camille
    Ishimwe Camille

    Avec ses *****, elle veut encore des milliards, pourtant elle a fêté son 18è milliards en 2020.
    Dr Doss ou Paul Ahéhénou, Aziz, vous êtes intéressés ou pas …elle en possède d’énormes…il faut avoir « garçon pile » pour postuler, ne pas être flèkè flèkè

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *