,

Bénin : Interdiction d’intronisation des chefs traditionnels au Mono

Le préfet du département du Mono, Bienvenu Milohin, a pris une décision importante concernant les installations des chefferies traditionnelles. Selon les informations de la presse, il a décidé de les interdire. L’autorité préfectorale a fait connaître sa décision dans un arrêté rendu public, ce mercredi 13 décembre 2023. « Sont interdites, jusqu’à nouvel ordre, l’intronisation et l’installation de chefferies traditionnelles sur toute l’étendue du territoire du département du Mono » a-t-il notamment indiqué dans le document.

« Prévenir les troubles à l’ordre public »

Cette mesure préfectorale découle de la prise en compte des troubles à l’ordre public causés par les intronisations et installations de chefferies traditionnelles dans certaines localités du département. Le préfet, qui est l’autorité en charge de la sécurité dans son département, juge nécessaire « de prévenir les troubles à l’ordre public sur toute l’étendue du territoire » du département. Dans le but d’éviter tout désordre, il a donné des instructions au directeur départemental de la police républicaine, aux maires, aux chefs d’arrondissement, ainsi qu’aux chefs de villages et quartiers de ville.

Publicité

Notons que plusieurs localités du Bénin ont précédemment été les théâtres de troubles liés aux intronisations ou installations de chefferies traditionnelles, qui ont engendré des affrontements dramatiques. Pour résoudre cette situation, le gouvernement béninois a entrepris une réforme de la chefferie traditionnelle, mettant en place une commission en mai 2022 chargée de formuler des propositions pour cette réforme.

Ladite commission, composée de trois ministres, devra présenter son travail à l’Assemblée nationale pour le vote d’une loi définissant le statut juridique de la chefferie traditionnelle. Pour rappel, la décision du préfet du Mono intervient plus d’un mois après l’arrestation de cinq individus pour troubles à l’ordre public dans la commune de Sakété, dans le département du Plateau. Ces interpellations avaient eu lieu après une tentative d’intronisation d’un nouveau roi.

2 réponses

  1. Avatar de Guigui Mitotokpè
    Guigui Mitotokpè

    Dr Doss, vous voyez comment nous Taloniste aiguille, vous voyez comment notre Agbonon national travail pour votre village de Logozohè?
    Nous attendons vos applaudissements

  2. Avatar de Soumahoro Azazi
    Soumahoro Azazi

    M le préfet a tout à fait raison. Regardez ce qui s’est passé pour l’intronisation sanglante de Aziz le Sultan. Ce dernier avait loué des loubards « agbôlos »peuls (c’est très rare) et Sombas , pour prendre la place du digne héritier Dr Doss. Ce dernier a été dénudé et jeté face contre le sol.
    A son arrivée à l’hopital, il était en urgence et son pronostic vital engagé. Aziz l’a bien mal « engagé  » dèh…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *