,

Bénin : L’administration publique réalise près de 1000 milliards FCFA de recettes

950, 844 milliards FCFA, c’est la recette totale réalisée par l’administration publique du Bénin à la fin du premier semestre de 2023, soit une augmentation de 142,135 milliards FCFA par rapport à la performance de l’année 2022 à la même période. C’est du moins ce qu’on retient du point de l’exécution de la loi de finances, gestion 2023 à fin juin présenté aux députés.

C’était le 8 décembre 2023 à la faveur du vote du budget de l’Etat, exercice 2024 à l’Assemblée nationale. Les fonds mobilisés par l’ensemble des administrations publiques représentent 51,7% de la prévision annuelle estimée à 1840 milliards FCFA à fin 2023.  A en croire le président de la Commission des finances de l’Assemblée nationale, Gérard Gbénonchi, cette performance est soutenue entre autres par les effets positifs de la politique d’élargissement de l’assiette fiscale déployée grâce aux réformes engagées par le gouvernement du président Patrice Talon.

Publicité

L’He Gérard Gbénonchi en veut pour preuve la digitalisation des services offerts par les régis et la généralisation des machines électriques certifiées de facturation, l’interconnexion des bases des contribuables, l’exemption de pénalité ou les déclarations spontanées, les opérations antérieures et le renforcement des qualités de management au niveau de l’administration financière.

Il faut noter que les dépenses exécutées, en engagement s’élèvent à 1260,691 milliards FCFA sur la même période. Ces dépenses correspondent à un taux d’engagement comptable de 53,7% de l’objectif annuel dont le montant est de 2346 milliards FCFA, soit une hausse de 179, 963 milliards FCFA comparativement aux dépenses effectuées durant le premier semestre de l’année 2022.

Une réponse

  1. Avatar de Joeleplombier
    Joeleplombier

    À qui revient ce mérite ??? À la vivacité des directives du MEF et surtout à la capacité de mise en œuvre des réformes de collectes des impôts du sieur Nicolas Yenoussi DGI que nous saluons au passage.
    Monsieur Yenoussi Nicolas ( Directeur Générale des Impôts ) mérite un Secretariat d’Etat au budget auprès du MEF dans le gouvernement de Talon .
    Je passais
    Le Plombier universitaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *