,

Bénin : l’ancien pont de Cotonou inaccessible ce week-end, voici la raison

La circulation au niveau de l’ancien pont de Cotonou sera suspendue. Il sera, en effet, temporairement fermé aux usagers ce week-end pour permettre la réalisation des travaux d’aménagement de la corniche Est de la capitale économique. Cette décision a été rendue publique dans un communiqué de Ranti AKINDES, Directeur Général de la Société des Infrastructures Routières et de l’Aménagement du Territoire (SIRAT SA), le mercredi 13 décembre 2023.

Les travaux de raccordement de chaussée

La fermeture complète du pont ancien est planifiée afin de finaliser les travaux de raccordement de chaussée au PK0+000, spécifiquement sur la descente du pont ancien vers l’immeuble Saint Charbel. Selon les précisions du Directeur Général de la Société des Infrastructures Routières et de l’Aménagement du Territoire, toutes les dispositions idoines ont été prises pour commencer ces travaux demain, samedi 16 décembre 2023.

Publicité

« Dans ce cadre, veuillez prendre note que l’ancien pont de Cotonou sera temporairement fermé dans les deux sens, de manière stricte et rigoureuse. La période de fermeture s’étendra du samedi 16 décembre à partir de 22h00 jusqu’au dimanche 17 décembre minuit » a indiqué Ranti AKINDES. Afin de garantir la sécurité des usagers, le communiqué indique qu’une déviation balisée sera clairement mise en place pour rendre plus facile la continuité des déplacements. Ranti AKINDES a par ailleurs invité les usagers à suivre les indications qui seront fournies à cet effet, tout en ajoutant que leur « coopération est essentielle pour assurer le bon déroulement de ces travaux ».

Pour rappel, les travaux de construction de la construction de la Corniche Est de Cotonou ont débuté il y a plus d’un an. En 2022, Hervé Hêhomey, ancien ministre des Infrastructures et des Transports, avait déclaré : « Je crois qu’avec le premier trimestre de l’année prochaine, on verra clair sur la corniche. Les autres aménagements et certains travaux confortatifs vont s’ajouter pour que nous obtenions un bel ouvrage ».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *