,

Bénin: Laurent Mètongon reprend du service après sa sortie de prison

L’ancien secrétaire général de la Fesyntra, la Fédération des syndicat des travailleurs du ministère des finances Laurent Métongnon n’aura pas attendu trop longtemps après sa sortie de prison pour reprendre du service. Alors qu’il avait été invité ce 3 décembre sur l’émission Grand Angle de la radio en ligne Crystal News, il a donné les détails sur son nouveau combat.

Laurent Métongnon était l’invité de Virgile Ahouansè ce dimanche 3 décembre. Contrairement à ce que pensent la plupart des Béninois, l’ancien syndicaliste ne compte visiblement pas se retirer de la scène publique. A la faveur de cette sortie médiatique qu’il a faite, il est revenu dans les détails sur le Front patriotique dont il est le coordonnateur. Il s’agit d’un creuset qu’il a lancé suite à un appel aux forces vives de la nation béninoise. Le « grand Front patriotique » vise essentiellement à s’opposer au colonialisme et à une intervention militaire au Niger pour rétablir le président renversé Mohamed Bazoum.

Publicité

 Il a indiqué également que son initiative permet de lutter contre la guerre en général, la faim et contre les maux dont souffre la société. Il est assisté dans cette mission par le militant panafricaniste Kémi Séba et l’ancien ministre béninois Ali Houdou. A en croire les explications qu’il a données au cours de son passage sur l’émission de Virgile Ahouansè, le Front patriotique est né du Front pour un sursaut patriotique qu’il guidait en 2017. Il a fait remarquer que son Front est constitué de plusieurs organisations que sont : Le Parti communiste du Bénin, certaines centrales syndicales et bien d’autres.

Par rapport au président Patrice Talon, l’ancien syndicaliste essaie d’expliquer qu’il avait intérêt à l’écarter pour mieux diriger. Laurent Métongnon estime qu’il représentait pour le gouvernement une menace. Il a indiqué également qu’il aurait peut-être fait la même option s’il était à la place des dirigeants.

Rappelons que le syndicaliste avait passé cinq ans derrière les barreaux suite à une affaire de placement de 17 milliards de Fcfa des fonds de la Caisse nationale de sécurité sociale à la Banque internationale du Bénin (Bibe). Interpelé et placé en détention préventive le 17 novembre 2017, il n’avait recouvré sa liberté que cinq ans plus tard.

4 réponses

  1. Avatar de @LOUIS HOUNDELINKPON
    @LOUIS HOUNDELINKPON

    La justice ⚖️ ne conte pas seulement sur les auditions mais aussi les preuves tangible le détournement des fonds de dix sept milliards de francs CFA (17,000000000fcfa) par Monsieur Laurent Métognon peut être vrai ou faux c’est la justice ⚖️ Béninoise 🇧🇯 qui est la seule institutions à trancher cette affaire.

  2. Avatar de Zangan
    Zangan

    Disons qu’il a été recruté par Poutine. Ça paie très bien par les temps qui courent . On doit le surveiller de près

    1. Avatar de GBABATAIROU
      GBABATAIROU

      Ok merci de l’information.
      Dès à présent, nous envoyons un drône des prêtres goros vodouns pour le surveiller

  3. Avatar de Freddy NOUDJENOUME
    Freddy NOUDJENOUME

    Mètognon, tel que nous te connaissons depuis des années et depuis ton scolaire , mister grande gueule, woba woba, si tu as accepté de passé 5 ans en prison, sans appeler les tiens à faire  » Make noise » comme l’autre (suivez mon regard) ….c’est que tu as vraiment détourné les 17 milliards….
    Mêtognon, tu es désormais disqualifié, à cause de ce que tu as commis….
    Odabo!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *