Chine : nouvelle mission secrète pour l’avion spatial Shenlong

Une avancée majeure du programme spatial de la Chine. En effet Pékin a récemment lancé pour la troisième fois son avion spatial Shenlong, ou « Dragon Divin« . Ce lancement, effectué le 14 décembre depuis le Centre de lancement de satellites de Jiuquan en Mongolie-Intérieure, représente une étape significative dans le développement de la technologie des vaisseaux spatiaux réutilisables. Il est à noter que la durée de la mission actuelle du Shenlong n’a pas été divulguée.

L’avion Shenlong est entouré de mystère, semblable en cela à son homologue américain, le X-37B. Bien que peu d’informations soient disponibles sur ses capacités et objectifs spécifiques, il est connu que Shenlong est utilisé pour des expériences scientifiques spatiales et la validation de technologies importantes pour les vaisseaux spatiaux réutilisables. Ce lancement est d’autant plus remarquable qu’il intervient seulement sept mois après la mission précédente, une cadence beaucoup plus rapide que l’écart de 23 mois observé entre les deux premiers vols.

Publicité

Ce dernier vol fait suite à une mission de 276 jours, au cours de laquelle Shenlong a éjecté un objet inconnu en orbite. Cette action a suscité des spéculations, certains suggérant qu’il pourrait s’agir d’un petit satellite conçu pour inspecter Shenlong ou d’un module de service devenu inutile.

Dans le même temps, les États-Unis poursuivent leurs propres missions avec l’avion spatial X-37B, conçu par Boeing. La progression rapide de la Chine dans le domaine des vaisseaux spatiaux réutilisables, à travers le Shenlong, met en évidence son rôle croissant dans la communauté spatiale internationale. Ce développement reflète un changement vers des approches plus durables et polyvalentes dans l’exploration spatiale. Alors que l’avion poursuit sa mission secrète, le monde continue d’observer avec intérêt, voyant dans ce programme spatial un mélange de réalisations technologiques et d’ambitions stratégiques.

La relation entre les lancements du Shenlong et du X-37B souligne également la dynamique complexe et compétitive des programmes spatiaux des grandes puissances. Selon le général Chance Saltzman, chef des opérations spatiales de la U.S. Space Force, la proximité des lancements n’est pas une coïncidence, reflétant un intérêt mutuel et vigilant des deux pays pour les capacités de l’autre dans ce domaine crucial.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *