Comment l’Afrique sauve la mise à l’Europe avec cette ressource

L’Afrique suscite actuellement de nombreuses convoitises. En effet, le continent dispose de toutes les ressources primordiales qui vont entrer dans la stratégie de construction du monde de demain. Avec le déclenchement du conflit russo-ukrainien, l’Afrique est devenue un pion important dans le jeu géopolitique et économique mondial.

Selon les informations rapportées par nos confrères de l’Agence Ecofin, l’Europe s’est tournée vers l’Afrique pour couvrir ses besoins en charbon. Il y a encore quelques années, le vieux continent s’approvisionnait en charbon sur le marché russe et ukrainien. Depuis que les hostilités ont débuté en Ukraine, il est devenu très compliqué pour l’Europe d’acquérir du charbon en provenance d’Ukraine et de Russie.

Publicité

C’est ainsi que l’Afrique s’est positionnée comme une véritable alternative pour l’Europe. De manière générale, les exportations nettes de charbon de l’Afrique ont littéralement explosé en 2022 pour atteindre un taux de 9,18 %. Toujours selon l’Agence Ecofin, l’Afrique du Sud à elle seule a exporté 3,2 millions de tonnes de charbon vers l’Europe rien que pour les premiers mois de l’année 2022.

Le Botswana, qui est un autre géant du charbon en Afrique, a aussi indiqué être submergé par les commandes en provenance de l’Europe. D’après le rapport 2023 de l’AfricaEnergyReview, le continent africain a produit en 2022 environ 251,07 millions de tonnes de charbon. Une très grande partie de cette production a été acheminée vers l’Europe. La guerre en Ukraine ne fait que s’enliser et personne n’est en mesure de donner la date exacte de sortie de crise.

En attendant, l’Afrique continue de se positionner pour tirer son épingle du jeu et engranger des bénéfices conséquents avec son charbon. Cette ressource énergétique qui a été le pilier de l’économie mondiale durant des siècles n’avait plus trop la cote ces dernières années. Elle a baissé encore plus lorsque le monde a actionné le processus de la transition énergétique. Cependant, face à certaines réalités et vu que les besoins énergétiques mondiaux sont en constante hausse, le charbon s’impose de nouveaux à l’international.

Publicité

La transition énergétique est bien réelle et l’Afrique compte aller à son rythme. Le continent entend notamment se baser sur l’abondance de ces ressources fossiles pour développer une véritable industrie des énergies renouvelables. Les technologies qui exploitent ces nouvelles énergies ont un coût et l’Afrique doit mettre en place une stratégie audacieuse de mobilisation des fonds pour préparer sa transition énergétique. Grâce aux bénéfices issus de l’exploitation de ces énergies renouvelables, le continent sera en mesure de s’ouvrir de nouvelles perspectives.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *