,

Débat « Atchakpodji » demandé par Talon : Le Pasteur Alokpo donne son avis

La dernière sortie médiatique effectuée par le président Patrice Talon continue de susciter des réactions au sein de l’opinion publique béninoise. La toute dernière enregistrée est celle du pasteur Michel Alokpo. Cet homme de Dieu très actif sous le régime de l’ancien président Thomas Boni Yayi a profité de son passage sur la WebTv « Reporter Bénin Monde » pour se prononcer sur la demande faite par l’actuel patron de la Marina. Pour lui, la demande qui a été faite par Patrice Talon ne fera pas du Bien au pays. « Je trouve que ce débat « Atchakpodji » va révéler toute forme de vérité. Je suis certain que Boni Yayi a des dossiers d’État qui vont court-circuiter le président de la République », a-t-il déclaré.

Pour Michel Alokpo, ce débat aura également le mérite d’envenimer la situation entre les deux hommes. « Ce débat n’arrangera pas les relations qui progressent entre Boni Yayi et lui. Ce débat n’arrangera pas le peuple béninois. », a-t-il ajouté pour se prononcer sur la proposition qui a été faite par Patrice Talon par rapport au pardon qui lui aurait été accordé par son prédécesseur. Au cours d’une émission lors du week-end écoulé, le président de la République avait réagi en effet aux différentes critiques après son refus d’accorder son pardon à l’opposante béninoise Reckya Madougou.

Publicité

« Sous l’arbre à palabre »

« Je vais demander à mon aîné, au président YAYI Boni, mon prédécesseur, d’accepter que nous ayons des discussions, on va faire ce qu’on appelle en fon « Atchakpodji », sous l’arbre à palabre. Et on va s’asseoir avec certains, puis on va parler. On va faire l’histoire, rappeler les faits qui se sont passés à cette époque, notamment entre lui et moi, mais qui ne sont pas des choses qui concernent vraiment le Bénin parce que ça a été un conflit entre deux personnes », avait lancé Patrice Talon au cours de cette sortie médiatique. Rappelons que le pasteur béninois Michel Alokpo a abordé également au cours de cette émission plusieurs sujets d’actualités dont la succession de l’actuel patron de la Marina.

Pour le pasteur qui a témoigné il y a quelques années devant la Criet dans le dossier ICC, Olivier Boko est le meilleur candidat que la mouvance présidentielle pourrait présenter au cours des prochaines élections. Il n’a pas hésité à comparer Olivier Boko et Patrice Talon qui, selon lui ont eu le même destin. « Le rôle que Patrice Talon a joué auprès de Boni Yayi est le même qu’Olivier Boko joue actuellement aux côtés de Patrice Talon », a-t-il analysé dans son discours. Notons que sur ce sujet, le président Patrice Talon a fait savoir que pour l’heure, aucune formation politique n’a encore désigné son candidat.

Le sujet Olivier Boko

Le sujet Olivier Boko aura même été la raison pour laquelle, il a rappelé à l’ordre son ancien ministre des Sports qui a déposé le tablier. « Aujourd’hui, aucun parti politique ne s’est encore lancé dans le choix des candidats, ni le Bloc Républicain, ni l’Union Progressiste, ni les Démocrates, ni la Fcbe encore moins. Personne n’a encore fait ça. Et les organes des partis n’ont pas encore ouvert la compétition en leur sein, et comment on peut voir quelqu’un qui a été au cœur de la réforme, notamment le ministre auquel vous faites allusion ignorer son parti politique, ignorer cette réforme, ignorer cette bonne disposition qui, aujourd’hui, gouverne notre pays en matière politique et commencer à faire la promotion d’un candidat, son candidat à lui, celui qu’il estime peut-être candidat pour lui, pour 2026, au mépris de tout ce que nous sommes en train de bâtir ensemble. C’est bien pour cela que je l’ai rappelé à l’ordre », a justifié le président Patrice Talon au cours de l’émission.

7 réponses

  1. Avatar de Dansou
    Dansou

    Tout est bon

  2. Avatar de Aziz le sultan
    Aziz le sultan

    Ils doivent être sous le même statut..de citoyens.libres..pour que ce face à face soit crédible
    En plus le juge felon.. doit être là pour donner sa version des faits

  3. Avatar de Joeleplombier
    Joeleplombier

    Ce pasteur corrompu jusqu’aux os au temps de Boni Yayi a loupé une belle opportunité de se taire. Jusque l’évocation de son nom rappelle à ce peuple les intrigues et les abus de la gouvernance Boni Yayi.
    OB n’a rien à faire de ses paroles bienveillantes. Il n’a ni besoin d’un quelconque soutien de ce pasteur affairiste.
    Pour le reste ; les deux hommes Talon et Boni Yayi sont des hommes d’Etats.
    Atchakpodji est une blague du président. Il n’en a pas besoin ni aujourd’hui ni demain.
    Je passais
    Le Plombier universitaire

    1. Avatar de Aziz le sultan
      Aziz le sultan

      Ton président à toi..pas le nôtre
      Président..des chars et baillonnettes

  4. Avatar de Son
    Son

    Un narcissisme sans précédent au-delà duquel c’est chaos.

    1. Avatar de Son
      Son

      Life : c’est le chaos

  5. Avatar de ATCHAKPODJI
    ATCHAKPODJI

    Sous l’arbre à palabre a pour objectif de libérer la parole, c’est biblique en plus
    L’ATCHAKPODJI Boni – Talon aura lieu le Samedi 6 Janvier 2024 à 17h d’après les premières informations …et les religieux africains y seront pour l’animer

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *