Energie: les Emirats font un pas de géant

L’inauguration du projet d’énergie solaire concentrée à Dubaï, par Son Altesse Cheikh Mohammed bin Rashid Al Maktoum, représente un pas monumental vers la durabilité. Cette phase, intégrée au parc solaire Mohammed bin Rashid Al Maktoum, incarne la vision des Émirats arabes unis de devenir l’une des nations les plus respectueuses de l’environnement au monde. Ce projet colossal couvre 44 kilomètres carrés, avec une capacité de 950 mégawatts, utilisant trois technologies hybrides innovantes. Son impact sur l’environnement est significatif, prévoyant la réduction d’émissions de carbone jusqu’à 1,6 million de tonnes par an.

Au cœur de cette prouesse technologique se trouve une infrastructure de classe mondiale. Avec des investissements massifs de 15,78 milliards d’AED, ce projet repose sur un modèle de producteur d’électricité indépendant. Doté de la plus haute tour solaire au monde, atteignant 263,126 mètres, et d’une capacité de stockage thermique record de 5 907 mégawattheures, ce parc solaire établit de nouveaux standards en matière d’énergie propre.

Publicité

L’ampleur de cette réalisation va au-delà de la production d’énergie. En effet, cette phase du parc solaire Mohammed bin Rashid Al Maktoum s’engage à fournir une énergie durable à environ 320 000 foyers. Ce projet s’inscrit dans une vision plus large, plaçant Dubaï en tant que leader mondial en énergie renouvelable et en actions concrètes pour lutter contre le changement climatique.

Les partenaires impliqués dans ce projet ont été salués pour leur engagement et leurs efforts. Le directeur général de l’Autorité de l’électricité et de l’eau de Dubaï, SE Saeed Mohammed Al Tayer, a souligné l’importance des normes internationales et des technologies avancées utilisées pour concrétiser cette entreprise. Un consortium dirigé par l’Autorité de l’électricité et de l’eau de Dubaï, en collaboration avec ACWA Power, a créé Noor Energy 1, la société responsable de la conception, de la construction et de l’exploitation de cette phase du parc solaire.

Cependant, la portée de ce projet ne se limite pas à ses aspects techniques et environnementaux. Il incarne un partenariat international, avec la participation de différentes entités, dont DEWA, détenant une majorité dans la société de projet, et ACWA Power et le Fonds chinois de la Route de la Soie. Cette collaboration souligne l’importance d’une coopération mondiale pour concrétiser des initiatives majeures axées sur la durabilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *