Énergies renouvelables: un pays du Maghreb au top en Afrique

Pour conquérir la scène des énergies renouvelables en Afrique, le Maroc se positionne comme un acteur clé, faisant preuve d’une ambition déterminée et d’une vision stratégique. La nation maghrébine, grâce à ses investissements conséquents totalisant 9,36 milliards de dollars entre 2010 et 2021, s’est déjà hissée à la deuxième place sur le continent pour les investissements dans les énergies renouvelables. Cet effort massif, juste derrière l’Afrique du Sud, souligne la détermination du Maroc à se transformer en une puissance régionale en matière d’énergies propres.

Le domaine de l’éolien représente un segment particulièrement impressionnant dans cette quête. Avec 22% de la capacité éolienne totale de l’Afrique, le Maroc se place fermement en deuxième position, juste derrière l’Égypte. Cette réalisation n’est pas seulement un reflet de l’engagement marocain envers les énergies renouvelables, mais aussi un témoignage de son aspiration à diversifier son mix énergétique en privilégiant des sources d’énergie plus propres et durables.

Publicité

En parallèle, le Maroc s’impose également comme un joueur majeur dans le secteur de l’énergie solaire. En compagnie de l’Afrique du Sud et de l’Égypte, il contribue à 65% de la capacité solaire totale du continent. Cette position dominante met en lumière la volonté du Maroc de faire avancer la transition énergétique africaine, en tirant parti de son climat favorable et de son expertise croissante dans le domaine.

Les avancées réalisées par le Maroc ne s’arrêtent pas là. La nation envisage une expansion significative de sa capacité éolienne, avec des projets ambitieux qui devraient porter la capacité totale à 9 gigawatts. Ces projets, qui incluent des parcs opérationnels, en construction ou en planification, reflètent l’accent mis par le Maroc sur les énergies renouvelables comme moteur de son développement économique et environnemental.

Le secteur solaire, quant à lui, connaît une croissance fulgurante. Avec une augmentation annuelle moyenne de 89% entre 2011 et 2021, le solaire s’affirme comme la source d’énergie renouvelable la plus dynamique du continent. Malgré le fait que l’Afrique abrite 60% des ressources solaires mondiales, sa part dans la capacité solaire photovoltaïque installée reste faible, soulignant ainsi le potentiel colossal de croissance dans ce secteur.

Publicité

Cependant, malgré cette progression impressionnante, les investissements en Afrique dans les énergies renouvelables, bien qu’encourageants, représentent seulement 2% des investissements mondiaux dans ce domaine. Ce constat met en lumière le défi majeur auquel le continent est confronté pour augmenter sa part dans le mix énergétique global. Le Maroc, avec sa stratégie ambitieuse et ses réalisations significatives, se positionne donc comme un leader potentiel pour guider l’Afrique vers un avenir plus vert et plus durable.

2 réponses

  1. Avatar de Amokrane
    Amokrane

    Bravo pour nos frères.marocains, j’avoue que j’ignorais tous ces efforts. Espérons que l’Algérie qui est en bonne voie en fera autant.

    1. Avatar de Adnan
      Adnan

      Merci mon frère, c’est totalement le bon courage qui fait la bonne chose.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *