La banque de ce milliardaire africain obtient un soutien de la BAD

L’Union Bank for Africa Plc (UBA), groupe financier dirigé par le visionnaire entrepreneur nigérian Tony Elumelu, vient de sécuriser une importante facilité de crédit de 175 millions de dollars auprès du Groupe de la Banque africaine de développement (BAD). Cette facilité comprend divers volets, notamment 100 millions de dollars de dette senior à long terme, 50 millions de dollars de financement du commerce sous forme de dette senior à moyen terme, et un programme de participation aux risques de 25 millions de dollars.

Cette injection de fonds revêt une importance capitale, étant répartie de manière stratégique pour impulser le développement économique du Nigeria. La portion de dette senior à long terme est destinée à renforcer la capacité de l’UBA à financer des projets cruciaux, mettant l’accent sur des secteurs clés tels que les infrastructures, l’agriculture, l’industrie manufacturière, l’énergie, et le soutien aux petites et moyennes entreprises (PME). En parallèle, la dette senior pour le financement du commerce vise à soutenir les PME et les activités d’import-export à court et moyen terme, en fournissant une liquidité contracyclique en dollars.

Publicité

Oliver Alawuba, directeur général et PDG du groupe UBA, s’est montré particulièrement enthousiaste à propos de cette facilité. Il a souligné que cet apport financier renforcerait le soutien de la banque aux secteurs critiques de l’économie nigériane, mettant l’accent sur les entreprises appartenant à des femmes et les PME, qu’il considère comme étant le moteur essentiel du développement économique du pays.

Ce partenariat financier s’aligne sur les priorités de la Banque africaine de développement, axées sur des domaines clés tels que l’énergie, l’agriculture, l’intégration continentale et l’industrialisation. Il s’inscrit également dans une perspective plus large de répondre à une demande non satisfaite de financement du commerce au Nigeria et sur le continent africain.

Lamin Barrow, directeur général du Groupe de la BAD pour le Nigeria, a affirmé que cette intervention permettrait de soutenir les exportations et les importations de biens intermédiaires, essentiels au maintien de secteurs économiques vitaux. En tant qu’acteur majeur du secteur financier au Nigeria, UBA occupe une position de leader sur le paysage financier africain. Son partenariat avec la Zone de libre-échange continentale africaine (ZLECAf) souligne son engagement continu à autonomiser les entreprises africaines.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *