La Chine renoue avec cette entreprise américaine

avion

La Chine serait-elle sur le point de réinitialiser ses relations avec Boeing ? Tout porte à croire que oui. En effet, selon le constructeur aéronautique et aérospatial américain Boeing, la compagnie chinoise privée Juneyao Airlines a pris livraison jeudi de l’avion 787-9. L’appareil a pris départ de Everett Paine Field, dans l’État de Washington, pour la Chine. À en croire les précisions qui ont été apportées par la compagnie aérienne, le vol a atterri à Shanghai vers 16h20 heure locale (0820 GMT). Il s’agit d’un signe de la relance des commandes et des livraisons d’avions Boeing par la Chine.

Les échanges entre la puissance asiatique et le constructeur aéronautique et aérospatial américain Boeing ont été suspendus depuis 2019 suite à deux accidents mortels. La reprise des livraisons revient donc à dire que les relations ont été relancées. Dans les deux prochaines décennies, Boeing indique que la Chine pourrait représenter 20 % de la demande mondiale d’avions. On retient tout de même que, les compagnies aériennes chinoises n’ont plus qu’une quinzaine de Boeing 787 à réceptionner. La compagnie chinoise privée Juneyao Airlines n’a que les trois Boeing 787-9 à réceptionner dans le cadre de contrats de location.

Publicité

Les autres, Okay Airways et Ruili Airlines ont respectivement cinq et six exemplaires en commande. Les grosses commandes ont ainsi été passées depuis plusieurs années. À en croire d’autres précisions qui ont été apportées sur cette situation, les 21 Boeing 777X de Cathay Pacific Airways sont inscrits depuis 10 ans. La commande avait été passée en 2013. La même situation serait présente chez le constructeur Airbus. Il n’a plus qu’une grosse quinze d’A350 à livrer. À la Chine particulièrement, Airbus doit livrer sept A350-900 chez Sichuan Airlines, un chez China Eastern Airlines, un pour CASC, un chez Air China.

Cathay Pacific par contre est en attente de recevoir six A350 Fret et encore un A350-900. Le constructeur américain tout de même peut se réjouir parce que les nouvelles sont bonnes. Selon la publication commerciale The Air Current du mercredi dernier, Boeing avait obtenu ce mois-ci une autorisation clé de l’autorité de régulation, la Civil Aviation Administration of China (CAAC). Ceci lui permettrait de préparer les avions MAX en vue de leur livraison. Les différentes interdictions de vol ont été levées et les avions sont de nouveau dans les airs.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *