La Russie renforce son armée de l’air en pleine guerre

avion chasse

L’armée de l’air russe, un élément clé dans le conflit actuel avec l’Ukraine, renforce constamment ses capacités. Récemment, elle a mis l’accent sur la modernisation de ses aéronefs, avec une attention particulière portée au Su-30SM2. Cet avion, une version améliorée du Su-30SM, a été conçu pour être compatible avec le Su-35, dans le but de simplifier la logistique et la maintenance. Bien que le Su-30SM2 soit un ajout récent et n’ait pas encore été déployé en Ukraine, le Su-30SM, sur lequel il est basé, joue déjà un rôle actif sur le front.

Dans le cadre d’un exercice militaire dans la région de Kaliningrad, les bombardiers Su-24M, ainsi que les chasseurs polyvalents Su-30SM et Su-30SM2, ont effectué des frappes de précision sur des cibles simulées. Les pilotes de la marine ont utilisé des bombes d’entraînement résistantes à la chaleur P50-T et des obus d’artillerie de 30mm pour mener des frappes sur des cibles représentant des aérodromes ennemis, du personnel et de l’équipement. Cet exercice illustre l’engagement continu de la Russie à améliorer ses compétences en matière de frappes aériennes précises.

Publicité

Les capacités futures du Su-30SM2 incluront probablement une gamme complète d’armements aériens de haute précision, tels que les missiles air-surface X-59MK2 et les bombes planantes KAB-250. Ces avancées technologiques témoignent de l’engagement de la Russie à maintenir son armée de l’air à la pointe de la technologie. Cette modernisation est cruciale, surtout dans le contexte d’une guerre où la maîtrise de l’air peut avoir des répercussions significatives sur l’issue des combats.

En plus du Su-30SM2, la force aérienne russe a également réceptionné le Yak-130, le dernier lot de ces avions livrés cette année. Le Yak-130 est un avion d’entraînement au combat qui prépare les pilotes pour des avions de 4e et 5e générations. Ses capacités ne se limitent pas à la formation ; il peut également être utilisé pour des opérations de combat léger. Le Yak-130 peut transporter une variété d’armements, ce qui en fait un atout polyvalent pour l’armée de l’air russe.

Une avance dans le domaine de la guerre électronique

Outre ces développements matériels, la Russie a également montré une avance significative dans le domaine de la guerre électronique, un aspect crucial du champ de bataille moderne. Cette suprématie, particulièrement évidente dans le conflit ukrainien, a permis à la Russie de neutraliser les systèmes d’armes avancés de l’Ukraine, y compris les drones.

Publicité

La décision du président russe Vladimir Poutine d’augmenter de 170 000 hommes le nombre de troupes illustre l’intensification des efforts militaires russes et souligne la stratégie globale de renforcement de l’armée face à l’expansion de l’OTAN et aux tensions croissantes aux frontières de la Russie.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *