Le groupe de ce multimilliardaire cède une grosse partie de ses actions dans une de ses sociétés


LVMH, géant du secteur du luxe, a récemment annoncé la signature d’un accord majeur. En effet, le groupe a convenu de céder une part substantielle de sa société mère dans le domaine des ventes de croisières à un consortium d’investisseurs mené par Jim Gissy. Néanmoins, LVMH restera un actionnaire minoritaire significatif au sein de cette nouvelle entité, témoignant ainsi de sa volonté de maintenir un lien stratégique dans ce secteur.

Cette transaction représente un changement notable dans la structure de l’entreprise et ouvre la voie à une collaboration enrichissante avec de nouveaux acteurs. Dans son communiqué officiel, LVMH a souligné l’importance de ces nouveaux partenaires investisseurs. Ces derniers apportent une expertise considérable dans le domaine de la vente au détail de vacances, caractérisée par une culture de l’innovation et une mentalité axée sur la croissance.

Publicité

Cette collaboration pourrait ainsi dynamiser et diversifier davantage les activités de croisières de la société, ouvrant la porte à de nouvelles stratégies et opportunités de développement. La vente de la majorité des parts de Cruise Line Holdings Co, englobant les activités de Starboard et Onboard Cruise Services, est sur le point d’être finalisée dans un futur proche.

Bien que les détails financiers n’aient pas été dévoilés publiquement, cette opération témoigne de la volonté de LVMH de redéfinir son positionnement stratégique dans le domaine des croisières et de la vente au détail, ouvrant ainsi la voie à de nouvelles orientations. Lisa Bauer, directrice générale de Starboard depuis sa nomination par LVMH en 2019, continuera à diriger cette activité de vente au détail. Cette dernière s’étendra désormais au-delà des seuls navires de croisière pour englober également des points de vente terrestres dédiés aux vacances.

Cette décision stratégique pourrait permettre d’étendre la présence et l’influence de la société dans le secteur de la vente au détail de vacances, offrant ainsi de nouvelles opportunités de croissance et de diversification. Cette transaction marque un tournant significatif pour LVMH, démontrant une volonté d’évolution et d’expansion dans le secteur des croisières et de la vente au détail. Dans un de nos précédents articles, le milliardaire Bernard Arnault a racheté un immeuble à près d’un milliard € en France.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *