Le milliardaire Dangote peut se frotter les mains concernant ce projet phare

L’Afrique assiste à une révolution industrielle majeure, avec au premier plan le Nigérian Aliko Dangote, l’homme le plus riche du continent. Son projet phare, la raffinerie de Dangote à Lagos, Nigeria, vient de franchir une étape cruciale avec la réception de son premier million de barils de brut. Cette réalisation marque le début d’une ère nouvelle pour le Nigeria, qui ambitionne de devenir un exportateur net de produits pétroliers.

La livraison de ce brut Agbami, provenant du champ pétrolier en eaux profondes exploité par Chevron, est le prélude à la production initiale de diesel, de carburant pour avions et de gaz de pétrole liquéfié (GPL), un jalon significatif pour cette installation d’une capacité de 650 000 barils par jour.

Publicité

Un projet pharaonique

Ce projet, d’une valeur de 19 milliards de dollars, financé par Dangote lui-même, est l’un des plus importants investissements individuels de l’histoire du Nigeria. L’achèvement prochain de cette raffinerie, qui a connu plusieurs retards, est une nouvelle réjouissante pour l’économie nigériane.

Une fois pleinement opérationnelle, elle permettra d’économiser des milliards de dollars en importations de carburant chaque année, réduisant considérablement la dépendance du pays à l’égard des importations de carburants.

Déjà des émules

Dans le sillage de Dangote, un autre milliardaire nigérian, Abdulsamad Rabiu, président et PDG du groupe BUA, a lancé un projet similaire de raffinerie dans les zones gouvernementales locales d’Eket et Onna à Akwa Ibom, Nigeria. Avec une capacité prévue de 200 000 barils par jour, la raffinerie de BUA, dont l’achèvement est prévu pour 2024, produira une variété de produits pétroliers destinés aux marchés domestiques et régionaux. Ce développement souligne l’émergence d’une compétition saine dans le secteur énergétique nigérian, propulsant le pays vers l’autosuffisance énergétique.

Publicité

La raffinerie de Dangote, en plus de son impact économique, se distingue par sa prouesse technique. Capable de traiter divers types de brut, y compris ceux provenant du Moyen-Orient et des États-Unis, elle répond aux normes environnementales internationales. Cela illustre la capacité de l’Afrique à réaliser des projets d’envergure mondiale tout en respectant les standards internationaux de durabilité et d’efficacité. Le projet symbolise l’avancée technologique et stratégique du Nigeria, s’orientant vers une indépendance énergétique accrue.

L’impact de ces projets dépasse largement le cadre économique; ils sont synonymes d’emplois pour des milliers de Nigérians et représentent un pas en avant majeur pour le secteur énergétique africain. La collaboration entre le groupe Dangote et la Nigeria National Petroleum Co (NNPC), qui détient une participation de 20 % dans la raffinerie de Dangote, joue un rôle crucial dans la réussite de ce projet. En outre, la réception de 6 millions de barils de brut dans les semaines à venir, dont quatre cargaisons fournies par NNPC et une par ExxonMobil, est essentielle pour le démarrage et l’accélération vers la pleine capacité de la raffinerie.

L’émergence de ces projets de raffinerie à grande échelle par des entrepreneurs africains comme Dangote et Rabiu marque un tournant significatif pour le secteur énergétique du continent. Ces initiatives augmentent non seulement l’autonomie énergétique de l’Afrique, mais démontrent également la capacité et la volonté du continent de jouer un rôle majeur sur la scène énergétique mondiale. La réussite de Dangote, en particulier, inspire déjà d’autres magnats dans le pays, promettant de transformer davantage le paysage pétrolier de l’Afrique.

3 réponses

  1. Avatar de Abdoulaye oumar Abakar
    Abdoulaye oumar Abakar

    Bonsoir comment allez-vous

  2. Avatar de Tchité
    Tchité

    C’est une étape qu’ils auraient franchi depuis. Mais, il n’est jamais trop tard pour mieux faire.

  3. Avatar de Aziz le sultan
    Aziz le sultan

    Voilà.ce qu on appelle.. capitaines d industries.. créateurs de richesses..
    A ne pas confondre avec..ceux qui vendangent par préd

    ation..le patrimoine.economique d un pays
    En disant ça..j ai pas dit..nom de quelqu’un.. ohooooooo..

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *