Ligue des Champions 2023-2024 : Le Real Madrid donne une leçon de football !

La quatrième journée de la ligue des champions a pris fin le mercredi 8 novembre 2023. Le Real Madrid, en tête de lice depuis la première journée dans le groupe C, décroche son ticket pour les huitièmes de finale. Une performance parfaite dans le fond, mais aussi dans la forme. Retour sur la démonstration de football de la Maison Blanche.

Un groupe relativement abordable

Depuis le début de la phase de groupes de la Ligue des Champions, le Real Madrid fait carton plein. Quatre victoires consécutives, neuf buts inscrits pour trois encaissés, l’équipe de Carlo Ancelotti s’en sort parfaitement.

Publicité

Les pronostics de qualification du Real Madrid étaient tous positifs, en raison du niveau plutôt abordable des adversaires de l’équipe. Face au Napoli, au Sporting Braga et à l’Union Berlin, il était presque inimaginable que les coéquipiers de Jude Bellingham ne passent pas les groupes. La question était surtout de savoir combien de temps cela leur prendrait pour décrocher leur ticket.

Au bout de quatre journées, les jeux sont faits. Madrid arrive en tête de groupe avec 12 points et est assurée d’une place en phase finale. Même s’il faudra encore remporter un match pour s’assurer de la première place, les madrilènes n’ont plus à s’inquiéter de la qualification. Au coup d’envoi, le Real Madrid n’avait besoin que d’un point pour valider son ticket des huitièmes de finale. Plus tôt, le premier match du groupe qui opposait le Napoli à l’Union Berlin s’était soldé par un nul, un but partout.

Un match de qualification sublime

La composition de Madrid pour ce match se distinguait par une rotation des joueurs. En effet, dans les cages, Lunin avait pris la place de Kepa. Sur l’aile gauche, c’était Lucas Vasquez qui assurait l’intérim pour laisser reposer Dani Carvajal. Mais c’est l’absence de la pièce maîtresse Jude Bellingham qui se fit le plus remarquer. Le joueur, victime d’une luxation de l’épaule, était laissé sur le banc. À sa place, Brahim Diaz, qui fit un match étincelant, devait combiner avec Vinicius Junior et Rodrygo, tous deux sur le front de l’attaque.

Publicité

Si des doutes quant à l’efficacité de cette équipe avaient été exprimés avant la rencontre, il a suffi d’une quinzaine de minutes pour les effacer. D’abord, sur une parade de maître, Lunin arrêtait le penalty de Djaló. Un but encaissé aurait sans doute changé la physionomie de ce match.

Mais très vite, la fluidité de jeu de l’équipe blanche refit surface. Au milieu de terrain, Valderde, impeccable et Camavinga, lutteur, ont assuré les transitions de l’équipe vers les trois joueurs offensifs. Ces trois ont d’ailleurs été les buteurs de la soirée. Vous êtes amateur de paris sportifs ? Consultez les pronostics sportifs sur ce site dès que vous en aurez l’occasion.

Brahim Diaz marquait d’abord sur une remise en retrait de Rodrygo à la 27ᵉ minute. Vinicius Junior conclut parfaitement une action menée par Lucas Vasquez au point de penalty. Rodrygo fit enfin le break avec un lob sublime, sur une contre-attaque éclair qu’il mena avec son compatriote brésilien Vinicius. C’était le Real Madrid des grands soirs, celui qui pratique du football plaisant. Mais au-delà de ce nouveau bon résultat, il faut noter la jeunesse de cet effectif. Récemment, Camavinga, Rodrygo ou encore Valverde ont prolongé leurs contrats avec la Maison Blanche. De quoi ravir les supporters pour de longues saisons encore.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *