Niger : la CEDEAO acte finalement la chute de Bazoum et suspend le pays

La Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) a finalement reconnu la chute de Mohamed Bazoum, actant ainsi un tournant décisif dans la crise politique du Niger. Cette reconnaissance survient après une longue période; période durant laquelle la France et d’autres acteurs internationaux ont résisté aux demandes du pouvoir Tchiani, avant de céder face à l’intransigeance des militaires.

Selon un communiqué officiel de la CEDEAO, jusqu’à la 64ème Session ordinaire tenue le 10 décembre 2023, l’organisation régionale considérait les événements au Niger comme une tentative de coup d’État, reconnaissant toujours Mohamed Bazoum comme le président du pays. Cependant, lors de ce sommet, la CEDEAO a changé de position en reconnaissant officiellement que le gouvernement de Bazoum avait été renversé par un coup d’État militaire. En conséquence, à partir du 10 décembre 2023, le Niger a été suspendu de tous les organes de décision de la CEDEAO, jusqu’au rétablissement de l’ordre constitutionnel.

Publicité

Apaiser les tensions et ouvrir le dialogue

Dans une démarche visant à apaiser les tensions et à promouvoir une résolution pacifique, la CEDEAO a nommé un comité pour entamer des discussions avec le CNSP. Cette initiative indique une volonté d’engagement envers un processus de négociation et de médiation, essentiel pour restaurer la stabilité dans le pays.

Le nouveau communiqué de la CEDEAO fait suite aux critiques du CNSP (Conseil National pour le Salut du Peuple) du Niger, qui a dénoncé la participation de membres du gouvernement de Bazoum au sommet de la CEDEAO. Le porte-parole du CNSP a qualifié cette participation de provocatrice, arguant qu’elle menaçait les efforts visant à trouver une solution diplomatique et négociée à la crise politique actuelle. En réponse, la suspension du Niger par la CEDEAO apparaît comme un geste significatif pour reconnaître la gravité de la situation et pour faciliter un dialogue constructif.

En outre, la CEDEAO a évoqué la possibilité d’un allègement des sanctions imposées au Niger, tout en exigeant une transition de courte durée. Ce point est crucial pour assurer une sortie de crise équilibrée et rapide, tout en préservant les intérêts du peuple nigérien selon certains officiels.

Publicité

La décision de la CEDEAO représente donc un tournant décisif pour l’avenir du Niger mais aussi de la CEDEAO que certains disaient au bord de la scission, soulignant l’importance de l’ordre constitutionnel et de la stabilité politique dans la région. Elle reflète également la complexité des enjeux politiques en Afrique de l’Ouest et la nécessité d’une approche concertée et mesurée pour résoudre les crises politiques.

10 réponses

  1. Avatar de Dr Doss
    Dr Doss

    J’avais déjà relater dès le départ de conjuguer l’étranger qui se réclamait Nigerien Bazoum au passée voilà voilà que les événements me donnent raison quadruplement c’est tout simplement ma pensée analytique voyez l’affaire notez moi très très bien ça dixit Dr Doss

  2. Avatar de Napoléon
    Napoléon

    Les africains doivent apprendre à se respecter. Quand on est chef d’Etat, la sagesse veut que l’on prend de recule face à chaque évènemnt et ne pas vociférer son fort intérieur . Il n’y a aucun pouvoir en Afrique de l’Ouest qui peut imposer aux Etats africains ce qu’ils doivent faire ou ne pas faire. Seul le peuple souverain dans chaque Etat a l’initiative d’action. Une communauté se doit défendre les intérêts du peuple et non celui d’un seul homme, fut-il chef du gouvernement. Les gouvernements passent, c’est le peuple qui demeure. La CEDEAO va disparaître parcequ’elle a servi les intérêts de la France et non ceux des populations africaines. C’est flagrant et c’est inadmissible. La CEDEAO comme la France n’ont plus rien à dire aux africains et leurs chefs d’Etats reconnus comme tels.

    1. Avatar de Bonaparte
      Bonaparte

      N’oublie pas de mettre tes couches pampers ce soir, parce que tu pues de la m+e+r+d+e en dessous.

  3. Avatar de Aziz le sultan
    Aziz le sultan

    La CEDEAO .acte la chute de bazoum..heeee..beh..on semenfou..
    La chute de ..qui vous savez.. bientôt.. acté..ou non…on s en bat..les couilles

    1. Avatar de Dr Doss
      Dr Doss

      Notre berger intellectuel flandopko vieux sénile sultan kobo aculturé trémousseur tralala number one de ce forum il manque toujours de consistance dans votre commentaire d’accord dixit Dr Doss

  4. Avatar de sonagnon
    sonagnon

    Je salue la démarche responsable de la CEDEAO quoi que un peu tardive.
    C’est aussi l’occasion de dénier à ces militaires putschistes le droit de parler au nom du peuple du Niger de cette façon.
    Tant que des élections libres et démocratiques ne seront pas organisées qu’ils sachent faire profil bas.
    Le Niger a des engagements internationaux vis à vis de la CEDEAO, ils sont dans l’illégalité.
    Ils n’ont aucun mandat du peuple souverain du Niger, qu’ils arrêtent de vouloir s’imposer à tout le monde. Ce temps est révolu!!!

    Qu’ils sachent une chose, on peut les tolérer, jamais ils n’auront les attributs d’un président de la République légitime.
    Normalement aucun putschiste ne doit faire des déplacements officiels, encore moins aller prendre la parole à un sommet des chefs d’Etat ou à l’ONU comme le voyou de GUINEE.

    Si quelque fois, un coup d’état peut être nécessaire face à des dictateurs corrompus, ces militaires ne doivent jamais être acceptés comme des présidents de la Républiques tant que des élections libres et démocratiques ne sont pas organisées

    1. Avatar de Paul Ahéhénou
      Paul Ahéhénou

      Cher Sonagnon, tu parles de quelles élections démocratiques au Niger.? Bazoum n’a jamais été élu démocratiquement… Tout le monde sait que les élections au Niger sont un tripatouillage bien organisé… Le peuple est bien représenté dans ce cas de figure par les putschistes. Tout ce que je demanderais au Nigeriens est de venir à l’école de démocratie béninoise qui organise des élections transparentes depuis plus de trois décennies.

  5. Avatar de Tchité
    Tchité

    Pas du tout sérieux ces gens-là téléguidé clairement par Macron, si on observebientousles événementsdu début jusqu’à présent.

  6. Avatar de La Foudre
    La Foudre

    Ses chefs-d’états-esclaves commencent à se rendre compte de la limite de la puissance de leur maître (la France)
    Des enflures de l’Afrique qui vont tous crever par le volume de leurs gonflements…des insensés !

    1. Avatar de Francia
      Francia

      La France te pisse dessus.
      Crapaud va!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *