,

Patrice Talon sur la Gdiz : « J’en parle avec fierté »

Le président Patrice Talon était dans la matinée de ce jeudi 21 décembre 2023 devant la représentation nationale pour son discours annuel sur l’État de la Nation. On retiendra particulièrement des propos de l’actuel locataire de la Marina que la Zone économique spéciale de Glo-Djigbé est une fierté pour le Bénin. Le sujet relatif aux différentes avancées et prouesses au sein de la Gdiz n’a pas été occulté. Il fait notamment remarquer que d’ici peu de temps, plusieurs milliers d’autres personnes seront recrutées pour travailler au sein de cette zone économique.

Ce fut également le moment pour lui de rappeler le nombre de fois que ce projet a rencontré le scepticisme de certains de ses proches collaborateurs. «  J’en parle avec fierté, car je suis convaincu qu’il y a trois ans, quand j’annonçais ce chantier lors de ma tournée de reddition de comptes, très peu y croyaient, y compris dans nos propres rangs. », s’est-il rappelé lors de cet exercice constitutionnel.

Publicité

« Aujourd’hui, nous y voilà ! et j’ose l’affirmer, ce que nous voyons déjà à Glo-Djigbé n’est rien, par rapport à ce qui vient devant. Avec l’engouement des grandes entreprises pour s’y installer, dans quelque temps, ce ne seront plus seulement 10.000 jeunes béninois qui vont y travailler, mais des centaines de milliers de Béninois. C’est aussi cela, la plus-value générée par un climat incitatif pour les affaires et la transformation de nos matières premières », a-t-il poursuivi dans sa déclaration devant les députés béninois. Rappelons que, selon les confidences qui ont été faites par les responsables en charge de la gestion de cette zone, les résultats actuels ont été obtenus après seulement deux ans d’exploitation.

Le directeur de la Société d’investissement et de promotion de l’industrie (SIPI) lors d’une récente visite, a indiqué que la zone est étendue sur un total de 1640 hectares. Les premières entreprises se sont installées sur 400 hectares. 400 autres hectares sont en cours d’aménagement pour la deuxième phase. Létondji Béhéton n’a pas manqué de rappeler, lors de la visite effectuée par la délégation d’investisseurs français, que l’État béninois s’est associé avec le Groupe ARISE, qui est un partenaire technique chargé d’aménager, de promouvoir, de développer et d’exploiter la zone. Au total, 164 milliards de FCFA sont prévus pour l’aménagement de Zone. 

3 réponses

  1. Avatar de Mika Tinkpon
    Mika Tinkpon

    Et il a raison notre Prego d’être très fier. Le peuple béninois dans son ensemble l’est autant que lui. Sauf une ultra minorité d’aigris et de traîtres qui ne conçoivent le développement national qu’à travers le prisme de leurs intérêts personnels. Certains se promènent sur ce forum et rependent le venin de la division de la violence et de la haine. Ils se reconnaîtront dans mes propos. Suivez mon regard

  2. Avatar de Aziz le sultan
    Aziz le sultan

    Nous ferons..un méga audit..pour voir clair.dans cette histoire de zone industrielle
    J ai des soupçons..d une grosse arnaque

    1. Avatar de Citoyen
      Citoyen

      Ce n’est quand meme pas ICC-SERVICES ni musee de la honte a Porto-Novo!!!!!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *