Pourquoi cette décision du Niger fait trembler l’Union européenne?

La récente décision du Niger d’abroger une loi de 2015 criminalisant le trafic de migrants a envoyé des ondes de choc à travers l’Union européenne. Cette décision intervient dans un contexte tendu, suite au coup d’État militaire du 26 juillet 2023 au Niger, qui a renversé le président Mohamed Bazoum. Le Parlement européen avait vivement réagi à ce coup d’État, réclamant la libération immédiate de Bazoum et exigeant le retour à un régime civil et appliquant des sanctions.

En réponse, la nouvelle junte militaire dirigée par le général Abdourahmane Tchiani a pris une décision inattendue en révoquant une loi clé qui avait été mise en place avec un soutien substantiel de l’UE.

Publicité

Cette loi, en vigueur depuis 2015, avait conduit au démantèlement des réseaux de passeurs dans le nord du Niger. Toutefois, malgré ces efforts, le trafic de migrants a continué, bien que de manière plus clandestine et dangereuse. L’abrogation de cette loi ne constitue pas seulement une réponse politique du Niger aux interventions de l’UE, mais aussi un signe de mécontentement vis-à-vis des ingérences européennes, notamment après la suspension de la coopération par l’UE et la demande de retrait des forces françaises de Niamey par le nouveau régime.

Crainte d’immigration massive

La décision du Niger a provoqué une vive inquiétude au sein de l’UE, notamment parmi les dirigeants qui craignent une augmentation des flux migratoires vers l’Europe. Cette inquiétude est exacerbée par le fait que l’UE avait déjà été confrontée à une crise migratoire majeure en 2015, qui avait poussé le bloc à renforcer sa coopération avec le Niger pour lutter contre l’immigration clandestine.

L’abrogation de la loi de 2015 est perçue comme un revers majeur dans les efforts de l’UE pour contrôler les mouvements migratoires à travers l’Afrique. Paradoxalement, à Agadez, une ville du nord du Niger, la nouvelle a été accueillie avec enthousiasme. Agadez, un point de passage clé entre le Sahel et le Sahara, avait vu son économie locale fortement impactée par la loi de 2015.

Publicité

Avant son adoption, la ville bénéficiait d’une économie florissante liée à la migration légale, avec des services comme des taxis, des restaurants et des logements pour les migrants. L’abrogation de la loi offre une perspective de reprise économique pour la région.

Cependant, cette décision soulève également des préoccupations en matière de sécurité et de droits humains. La migration clandestine est souvent synonyme de routes plus dangereuses, augmentant les risques pour la vie des migrants. Les routes détournées et isolées utilisées pour éviter les autorités sont plus périlleuses, et de nombreux migrants ont perdu la vie dans des conditions extrêmes. L’UE, quant à elle, est confrontée à un dilemme complexe : comment gérer la migration tout en respectant les droits de l’homme et en maintenant de bonnes relations avec les pays africains.

Cette situation souligne l’importance des relations diplomatiques et de la coopération internationale dans la gestion des crises migratoires. La décision du Niger met en lumière le levier que les pays africains peuvent avoir sur l’UE, en particulier dans le contexte de la migration et de la politique globale.

La réaction de l’Union européenne à cette évolution sera cruciale pour déterminer l’avenir de ses relations avec le Niger et d’autres pays africains, et pour sa capacité à gérer efficacement les défis migratoires.

18 réponses

  1. Avatar de Tchité
    Tchité

    Ici au Bénin, je ne crains ni la police , ni la discrimination des petits blancs ignorants au travail, ni le racisme. Je suis moi. En plus avec mes entreprises, je suis un boss.

    Les gens ont toujours bougé de par le monde, depuis la nuit des temps. Mais aujourd’hui, si c’est les Africains qui cherchent à voyager et explorer, on les bloque.

  2. Avatar de Tchité
    Tchité

    Ici au Bénin, je ne crains ni la police , ni la discrimination des petits blancs ignorants au travail, ni le racisme. Je suis moi. En plus avec mes entreprises, je suis un boss.

    Les gens ont toujours bougé de par le monde, depuis la nuit des temps. Mais aujourd’hui, si c’est les Africains qui cherchent à voyager et explorer, on les bloque.

    Bien sûr qu’il faut freiner ou/et empêcher les criminels de voyager, mais de simples gens, je n’en vois pas l’importance, surtout si c’est les pays Européens pauvres (sangsue de l’Afrique) et les USA qui vont foutre la merde chez ces gens-là, les forçant à fuir leurs 🌎 terres et pays.

  3. Avatar de Tchité
    Tchité

    En plus, le pound Sterling ne m’a pas séduit. Après mes hautes études au Royaume-Uni, je suis revenu net au Bénin pour créer mon entreprise. Et pourtant avec mon éducation techniqueettechnologique en plusde l’Anglais, j’avais de fortes chances de réussir partout dans le monde y compris à Londres.

    Ma ferme à un potentiel du milliard de francs CFA par an.

    1. Avatar de Tchité
      Tchité

      Je me suis lancé aussi dans l’agriculture à cause d’un proche parent, et parce que partout dans le monde, les gens mangent, et surtout mécanisée, parce que les terres sont abondantes et il ne faut pas attendre l’état (ni les organismes internationaux tels l’onu, des bureaucratesde carrières) pour agir et créer la richesse de façon locale.

  4. Avatar de BananeVerte
    BananeVerte

    PohPohPoh!
    des morts-de-faim qui font trembler l’UE.
    C’est à mourir de rire!

    1. Avatar de Blé_Goody
      Blé_Goody

      Des morts-de-faim qui font trembler l’UE. C’est à mourir de rire! Vous avez raison BananeVerte…c’est même ridicule d’affirmer que des vendeurs de garbas font trembler l’UE…la démagogie du verbalisme….Tchiani, retiens bien ceci: viendra le moment où tu va demander asile à la France…

  5. Avatar de (@_@)
    (@_@)

    « cette décision du Niger fait trembler l’Union européenne » Rien que ça…

    \\\\.///
    (@_@)

  6. Avatar de Tchité
    Tchité

    Gboh va Africa nan vo lé klah min.

  7. Avatar de Tchité
    Tchité

    Power to the people.

    C’est ton histoire que tu connais.

    Moi, je suis un digne fils du Bénin. Je suis depuis au Bénin, je je voyage actuellement à travers l’Afrique via les compagnies aériennes Africaines telles que Ethiopian Airlines, route de l’aéroport. De cette façon, je découvre l’Afrique et ses trésors. Je n’ai pas besoin de rester en Europe dans le froid glacial de Septembre à Avril.

    1. Avatar de AKOFA
      AKOFA

      Mais les casques kpawo kpawo que tu vends aux béninois, tu les collectes où? si tu as des couilles réponds sincèrement?
      Tes boutiques sont alimentées par des produits fabriqués en Ethiopie?
      Où as tu trouvé de l’argent pour monter ton commerce? Arrête tes blablateries
      Bou lé founou, mia vo lé kla min

  8. Avatar de Tchité
    Tchité

    Le Maroc, la Tunisie, la Libye, la Mauritanie à majorité Arabes blancs, acceptent allègrement l’argent de l’union Européenne et font le sale boulot.

    1. Avatar de Pr COHEN Adrien
      Pr COHEN Adrien

      Tchité, nous connaissons ton histoire…tu nous l’avais racontée:
      – traversée du désert malien à pied, jusqu’en Algérie après avoir été jeté en plein espace désertique par les trafiquants
      – vendu 3 fois comme esclave
      – échappatoire enfin grâce à un jeune libérien, et une maman Algérienne!
      – trvaersée de la méditerranée à la nage….incroyable
      – entrée en Italie puis en France et regularisé

      Donc à présent tais toi vite, car notre pays la France a beaucoup fait pour toi, tête ingrate que tu es
      Devant nous les français , on ne nous blague pas

      1. Avatar de Tchité
        Tchité

        Iba noudé wa.

        1. Avatar de Pr COHEN Adrien
          Pr COHEN Adrien

          Mon éouse togolo-béninoise me dit de te dire: « bou lé founou
          kabli gan, fianfin guan »

          1. Avatar de Pr COHEN Adrien
            Pr COHEN Adrien

            lire « mon épouse »

          2. Avatar de Mhan do Guin gbé
            Mhan do Guin gbé

            La sœur togolaise qui lubrifie le yovonin avec son ayomi🤣🤣🤣

      2. Avatar de Tchité
        Tchité

        En plus de parler plusieurs langues, surtout Africaines (Polyglotte), je n’ai aucun intérêt à aller en France, car j’ai fait un cursus scolaire Anglophone, très tôt. Pour moi, la France, c’est rien qui vaille.

        1. Avatar de GBEGBELEGBE
          GBEGBELEGBE

          Tchité, tu nous a dit ici que tu étais à Aulnay-sous Bois ici, t’as forget ou quoi?
          Anglophone….okpooooh

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *