Russie – Chine: le dollar mis de côté dans les échanges selon Lavrov 

Selon la Russie, la dédollarisation des échanges se poursuit. C’est en tout cas ce qu’a affirmé Sergueï Lavrov après l’annonce selon laquelle Moscou et Pékin ont décidé d’opter pour leurs monnaies nationales afin de régler leurs échanges commerciaux. Aujourd’hui, euros et dollars ont quasiment totalement disparu des transactions entre ces deux nations.

En effet, l’immense majorité des importations et exportations réalisées entre la Chine et la Russie est désormais payée soit en Roubles (monnaie russe), soit en Yuan (monnaie chinoise). Une information confirmée par Mikhaïl Mishustin, le Premier ministre russe, qui à demi-mot, confirme une tendance déjà observée depuis le début de l’année : la dédollarisation des échanges. En effet, les pays membres des BRICS notamment, souhaitent se détourner du dollar pour régler leurs échanges commerciaux.

Publicité

Russie et Chine se paient en Roubles et Yuan

La visite du Premier ministre russe, qui s’est étalée sur deux jours, entre le 19 et le 20 décembre dernier, était l’occasion pour Russie et Chine de confirmer leur rapprochement. Ainsi, l’an dernier, le montant des monnaies nationales dans les échanges commerciaux entre les deux nations était de 20%. Aujourd’hui, il est à quasiment 100% et les choses pourraient continuer à s’accélérer. En effet, la valeur des échanges entre Pékin et Moscou est en hausse et les dernières tendances incitent à l’optimisme.

En effet, un forum d’affaires conjoint, organisé du côté de Shanghai, au mois de mai dernier, a attiré plus de 1.500 entrepreneurs. Ces réunions de travail et rencontres visent à promouvoir les échanges entre les deux pays, mais aussi à mettre en place des conditions d’échanges et de collaborations commerciales, plus que favorables. Une valeur sûre pour la Russie, à l’heure où les sanctions pleuvent.

Lavrov l’affirme, l’idée n’est pas de tuer le dollar

En effet, Moscou est désormais totalement coupé du système monétaire occidental et des alternatives doivent obligatoirement être trouvées pour continuer à commercer et surtout, ne pas voir son économie s’effondrer. Une décision qui semble d’ailleurs avoir été récupérée et qui s’applique dans plus en plus de pays. Un nombre croissant de nations privilégie désormais les échanges avec paiement en monnaie nationale, quand bien même Sergueï Lavrov, ministre russe des Affaires étrangères le rappelle, l’objectif n’est pas de “tuer le dollar”.

2 réponses

  1. Avatar de The Atlantean
    The Atlantean

    Le dollar américain mis pieds par la Russie, et pour combien de temps?

  2. Avatar de Michel
    Michel

    C’est une réaction tout à fait normale, des 2 pays, en plus ils sont limitrophes, donc encore plus simple pour des échanges de toutes sortes, armements, technologies, alimentations etc etc…, allez bonne journée à vous tous hein !!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *