Russie: Poutine inaugure deux redoutables sous-marins et fait une promesse

A quelques semaines de la prochaine élection présidentielle en Russie, le président Vladimir Poutine a inauguré ce lundi 11 décembre, deux nouveaux sous-marins nucléaires. C’était lors d’une visite qu’il a effectuée dans le Grand Nord. Il s’agit en réalité de la quatrième génération des sous-marins à propulsion nucléaire russes. Baptisés «Krasnoïarsk» et l’«Empereur Alexandre III», ces deux sous-marins étaient en construction depuis plus de cinq ans.

À en croire les annonces qui ont été faites, les deux sous-marins pourront rejoindre la flotte du Pacifique, basée en Extrême-Orient. Lors de cette cérémonie, le maître du Kremlin n’a pas manqué d’exprimer sa grande satisfaction par rapport à ces deux navires qui sont des porte-missiles. « Ces redoutables porte-missiles, sans équivalent dans leur catégorie, entrent en service au sein de notre marine », a indiqué l’homme fort de Moscou lors de la cérémonie d’inauguration, tout en se réjouissant de la puissance nucléaire de la Russie qui se concrétise. « Le travail visant à accroître la puissance maritime de la Russie se poursuivra sans aucun doute », a-t-il poursuivi.

Publicité

Selon les annonces qui ont été faites à ce niveau, près de dix autres sous-marins nucléaires seront mis en service au cours des prochains mois. Ils sont en production dans les chantiers navals russes. Rappelons que depuis le début de la crise qui l’oppose à l’Ukraine, la Russie a entrepris le renforcement de son armée. Il y a quelques mois, les élus parlementaires ont autorisé une augmentation des dépenses liées à la Défense de la Russie.

L’homme fort du Kremlin a ainsi ordonné une augmentation du nombre de soldats dans l’armée russe de plus de 10 %. Tout ceci intervient alors que les élections présidentielles s’annoncent à grands pas dans le pays de Poutine. Ce lundi, la Commission électorale russe a annoncé que les régions du sud et de l’est de l’Ukraine qui ont été prises par la Russie sont concernées par l’élection.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Derniers commentaires