Télécoms : la Chine se positionne en force dans un pays africain

La Chine est un partenaire important de l’Afrique. Cela fait de nombreuses décennies maintenant que l’Empire du Milieu a injecté des sommes colossales dans divers projets en Afrique. La deuxième puissance mondiale est notamment très présente dans le domaine minier. Cependant, en fonction des régions, il arrive que Pékin diversifie ses investissements.

La Tanzanie va bénéficier d’un gros investissement de la part de la Chine dans le secteur des télécommunications. En outre, China Unicom, le mastodonte chinois des télécoms, va piloter un ambitieux projet en Tanzanie. L’entreprise a officiellement lancé ses activités la semaine dernière dans le pays d’Afrique de l’Est. De quoi s’agit-il au juste ? En outre, China Unicom va déployer un certain nombre de technologies haut de gamme qui va permettre à la Tanzanie de faire basculer son secteur des télécoms dans une autre dimension.

Publicité

China Unicom a pour ambition de créer un cadre pour le déploiement effectif de la 5G. La cybersécurité va occuper une place à part entière dans la stratégie de l’entreprise chinoise. Enfin, China Unicom va enclencher plusieurs mécanismes afin de renforcer et d’optimiser les services et infrastructures télécoms de la Tanzanie. Cette stratégie épouse la vision des premières autorités tanzaniennes qui veulent à court terme installer divers services télécoms dans les zones les plus reculées du pays.

Le marché télécom tanzanien est l’un des plus dynamiques d’Afrique de l’Est avec 67,1 millions d’abonnés à la téléphonie mobile et 34,4 millions d’abonnés aux services Internet. Les autorités veulent accroître ces chiffres et pour y arriver, il faut renforcer le processus de déploiement des services télécoms. Avec l’arrivée de la Chine dans ce secteur stratégique, Dar es Salam souhaite également dynamiser le marché de la concurrence qui est dominé par cinq opérateurs historiques que sont : Airtel, Tigo, TTCL, Halotel et Vodacom.

Avec ces perspectives, la Tanzanie veut se donner les moyens de faire du numérique un véritable pilier de développement. En effet, avec une population majoritairement jeune qui cherche des opportunités d’emploi, le numérique peut constituer une mine d’or. Le pays diversifie ses partenariats pour atteindre ses objectifs. En d’autres termes, la Chine n’est pas le seul investisseur dans le domaine du numérique en Tanzanie.

Publicité

Le pays vise grand à court, moyen et long terme, raison pour laquelle Dar es Salam prospecte chez différents partenaires. La nation est-africaine possède un grand potentiel dans des secteurs variés, en particulier celui des mines et des services. Le gouvernement tanzanien a mis en œuvre de nombreuses politiques ambitieuses afin d’exploiter comme il se doit ce potentiel.

2 réponses

  1. Avatar de Mamadou bah
    Mamadou bah

    Mamadou bah je suis en Guinée Conakry

  2. Avatar de Slim Cherif
    Slim Cherif

    Tunis slim cherif
    Pour paiement téléphonique facture+21699883528 Tout suit

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *