Minéraux critiques: ce pays des BRICS lance des enchères de 5,4 milliards $

L’Inde, une des puissances des BRICS, a franchi une étape majeure dans sa quête de sécurisation des ressources minérales essentielles pour l’industrie en lançant une série d’enchères pour des minéraux critiques. Évaluée à une somme colossale de 450 milliards de roupies, soit l’équivalent de 5,4 milliards de dollars, cette initiative ambitieuse vise à explorer et à exploiter des minéraux tels que le lithium, la potasse, le vanadium, le graphite et divers éléments de terres rares. La déclaration émanant du ministre des Mines, Pralhad Joshi, lors du lancement de ces enchères, invite explicitement des soumissionnaires du monde entier à participer à cette opportunité majeure.

Ce processus d’enchères se déroulera dans huit États indiens, parmi lesquels figurent le Bihar, le Chhattisgarh, l’Odisha, le Tamil Nadu, et même la région délicate du Jammu-et-Cachemire. La première phase de ces enchères portera sur 20 blocs et s’étendra jusqu’au 20 février. Cependant, cela ne représente qu’une partie d’une série plus vaste prévoyant la mise aux enchères de 100 blocs au total. En parallèle, le gouvernement a initié 125 projets d’exploration de minéraux critiques dans le pays, un signal fort de son engagement envers la sécurité des ressources.

Publicité

Cette démarche stratégique s’inscrit dans la continuité des efforts précédents du gouvernement. En effet, en juin de l’année précédente, l’Inde avait déjà identifié 30 minéraux considérés comme essentiels pour ses initiatives dans le domaine des énergies propres. Parmi eux figuraient des éléments tels que le nickel, le titane, le vanadium et le tungstène, soulignant l’importance de ces ressources dans la transition vers des sources d’énergie plus durables et respectueuses de l’environnement.

Notamment, parmi les minéraux stratégiques, le lithium occupe une place prépondérante, étant une matière première cruciale pour la fabrication des batteries des véhicules électriques. Des réserves de lithium prometteuses ont d’ailleurs été découvertes dans la région fédérale du Jammu-et-Cachemire, qui seront incluses dans la première phase de l’enchère selon les dires du ministre Pralhad Joshi.

Cette stratégie d’acquisition ne se limite pas au territoire national. L’Inde prévoit également d’acquérir des blocs de lithium en Australie et en Argentine, démontrant ainsi une approche proactive pour sécuriser ces ressources précieuses. Des entités telles que NTPC Ltd et Coal India se positionnent également pour acquérir des actifs dans le lithium en Australie, signalant l’intérêt croissant du secteur public dans cette initiative.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *