Venezuela: la décision de Maduro qui inquiète le Guyana

Le Venezuela, dirigé par Nicolas Maduro, a récemment intensifié ses revendications sur la région de l’Essequibo, appartenant au Guyana, en ordonnant l’exploitation immédiate de ses ressources en pétrole, gaz et minéraux. Cette décision suit de près la victoire de Maduro dans un référendum rejeté par le Guyana visant à revendiquer la souveraineté sur cette zone riche en ressources. Le Guyana a immédiatement condamné ce référendum, le considérant comme un prétexte à l’annexion, et a porté l’affaire devant la Cour Internationale de Justice, qui a appelé à maintenir le statu quo en attendant une décision sur les revendications concurrentes des deux nations.

Pour rappel, le Guyana connaît une croissance économique remarquable, principalement due à la découverte de réserves de pétrole substantielles par ExxonMobil en 2015. Cette manne pétrolière a transformé l’économie de l’un des pays les plus pauvres du monde, avec un PIB qui devrait atteindre 16 milliards de dollars en 2023. Toutefois, ce boom économique soulève des inquiétudes quant à la dépendance excessive du Guyana envers le secteur pétrolier, un piège dans lequel est tombé le Venezuela, autrefois florissant.

Publicité

Une région qui intéresse Maduro

La situation au Venezuela, quant à elle, est contrastée. Les sanctions internationales et la baisse de production pétrolière ont gravement affecté son économie. Pour certains, les revendications de Maduro sur l’Essequibo pourraient sont une tentative de détourner l’attention de ses problèmes internes et de bénéficier des riches ressources de la région.

Cependant, le référendum organisé par Maduro pour revendiquer l’Essequibo a rencontré un faible enthousiasme parmi les Vénézuéliens. Cette apathie suggère un manque de soutien populaire pour les ambitions territoriales du président, malgré les accusations de manipulation des résultats par le gouvernement.

Dans ce contexte, la prospérité récente du Guyana, due en grande partie à ses ressources en pétrole et en minéraux, pourrait s’avérer précaire si elle n’est pas gérée avec sagesse ou si elle doit faire face à un conflit avec le Venezuela. L’avenir des relations entre le Venezuela et le Guyana reste incertain.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *