Accueil des palestiniens: sous Pression, les pays Africains nient en bloc

La question de l’accueil des Palestiniens de Gaza a suscité une vague de réactions parmi les pays africains, suite à des rumeurs sur leur participation potentielle à un tel plan. La République Démocratique du Congo (RDC) a été la première à réagir, avec une déclaration ferme de son porte-parole gouvernemental, Patrick Muyaya. Selon lui, il n’a jamais été question de négociations, de discussions ou d’initiatives entre Kinshasa et l’État israélien concernant l’accueil de migrants palestiniens sur le sol congolais.

Cette déclaration a été un démenti catégorique face aux informations des médias israéliens. Peu de temps après, le Rwanda et le Tchad ont emboîté le pas. Le ministère rwandais des Affaires étrangères a qualifié de « fausses » les allégations des médias israéliens concernant des pourparlers sur le transfert de Palestiniens de Gaza vers le Rwanda.

Publicité

De son côté, le Tchad a également réfuté ces informations. Un communiqué du ministère tchadien de la Communication a catégoriquement démenti les allégations diffusées par la chaîne i24NEWS, affirmant qu’aucun pourparler entre Israël et le Tchad pour l’accueil de Palestiniens de Gaza n’avait eu lieu. Le Tchad a réitéré son soutien à un cessez-le-feu durable et au droit du peuple palestinien à l’autodétermination.

Ces démentis font suite à des rapports de médias, notamment d’une source anonyme sur le site Zman Israel, suggérant l’existence de négociations avec le Mossad et le ministère israélien des Affaires étrangères pour relocaliser des Palestiniens de Gaza. Ces plans auraient inclus des subventions financières pour les Palestiniens désireux de quitter Gaza, ainsi qu’une aide substantielle pour les pays d’accueil, y compris un soutien militaire.

En arrière-plan de ces démentis et rumeurs se trouve la crise humanitaire en cours dans la bande de Gaza. Suite à une attaque transfrontalière du Hamas le 7 octobre, Israël a lancé des attaques aériennes et terrestres sur Gaza, causant d’importantes pertes humaines et matérielles. Les autorités sanitaires de Gaza signalent des dizaines de milliers de victimes, tandis que les infrastructures de l’enclave sont largement endommagées ou détruites, exacerbant la crise humanitaire pour près de 2 millions de résidents.

Publicité

Bien que le gouvernement israélien souhaite selon toute vraisemblance adopter la politique de « réinstallation volontaire » des Palestiniens de Gaza, les récents démentis des pays africains, menés par la RDC, montrent une forte réticence à s’engager dans un tel processus.

4 réponses

  1. Avatar de Tchité
    Tchité

    C’est une stratégie pour remplacer les populations noires Africaines par d’autres. Un autre génocide en préparation contre nous, comme ce fut le cas partout ailleurs, en Amérique, en Europe, en Namibie, Afrique du Sud, etc

  2. Avatar de Tchité
    Tchité

    Les dirigeants Africains, on a l’impression, sont prêts à tout marchander sur le continent. Ils oublient, on dirait, que tout ne n’est pas à vendre dans cette vie.

  3. Avatar de The Atlantean
    The Atlantean

    « Ces plans auraient inclus des subventions financières pour les Palestiniens désireux de quitter Gaza, ainsi qu’une aide substantielle pour les pays d’accueil, y compris un soutien militaire. »
    Aucun pays noir africain soit pauvre, riche, faible ou puissant n’acceptera jamais les frères et soeurs palestiniens sur leur sol sous la menace de »manu military » d’Israel. Depuis des millions d’années cette partie de la terre a toujours été appelée « La Palestine », et pour rappel « Dieu » avait annoncé la mission du Seigneur Jésus-Christ en terre Palestinienne, pas en terre Israélienne. Le pays noir africain qui aurait un jour signé ce pacte diabolique avec l’Israel en trahissant ainsi les Palestiniens sera maudit et frappé par des pestes inimaginables jamais racontées dans n’aucun livre.
    « ainsi qu’une aide substantielle pour les pays d’accueil, y compris un soutien militaire. » Quel est le pays africain qui irait accepter cette offre honteuse?
    « aide substantielle pour les pays d’accueil et un soutien militaire » nous offre-t-on! Nous ne voulons pas et pour cette raison les africains doivent tenir hautes leurs têtes, personne en Afrique Noire n’a besoin de l’argent sale, souillé de sang des Palestiniens. Pourquoi les Israéliens proposent maintenant aux palestiniens le même scénario qu’ils avaient refusé en 1948? Les Palestiniens n’ont nulle part à aller que de rester à Gaza sur leur terre ancestrale.

  4. Avatar de Dr Doss
    Dr Doss

    Aiyez honte quadruplement Kagamé Tschikedi j’ai oublié le non du troisième président ils veulent accueillir les palestiniens sur les terres du peuple Africain noire moyennant de l’argent payé par Israël.

    En oubliant une seconde qu’ils sont entrain d’exporter leurs conflits qui dure depuis 75 ans chez nous, alors encore une énième fois nous disons honte quadruplement à eux.

    Leurs projets machiavéliques n’aura pas lieu aux noms de nos ancêtres angelisé. Pourquoi les pays arabes et maghrébins ne les accueillent pas!!! Donc nous demandons à nos poltron fanfaron endocolons d’avoir une pensée analytique tout simplement voyez l’affaire notez moi très très bien ça dixit Dr Doss

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *