USA: l’armée prépare un drone révolutionnaire, le X65

L’avenir du appareils volants est sur le point de prendre une tournure révolutionnaire avec le développement du X-65, un drone expérimental conçu par DARPA et Aurora Flight Sciences. Ce projet ambitieux, faisant partie du programme CRANE (Control of Revolutionary Aircraft with Novel Effectors) de DARPA, représente une percée dans la technologie de contrôle des aéronefs. Le X-65 se distingue par son absence de surfaces de contrôle mobiles externes, utilisant plutôt des jets d’air pressurisé pour modifier le flux d’air autour de l’avion en vol.

Pour rappel, le La DARPA, ou l’Agence pour les Projets de Recherche Avancée de Défense, est une agence du Département de la Défense des États-Unis chargée de développer des technologies nouvelles et avancées pour l’usage militaire.

Publicité

Fondée en 1958 en réponse au lancement du satellite Spoutnik par l’Union Soviétique, la DARPA a joué un rôle crucial dans plusieurs développements technologiques majeurs, y compris l’internet, la technologie furtive, et les systèmes de navigation par satellite.

Depuis les débuts de l’aviation, les surfaces mobiles telles que les gouvernails, les volets, les élévateurs et les ailerons ont été essentiels pour le contrôle des avions. Le X-65, cependant, vise à éliminer complètement ces éléments au profit d’un contrôle entièrement basé sur des jets d’air pressurisé. Cette innovation pourrait révolutionner la conception des avions, en offrant une série d’améliorations en termes d’aérodynamique, de poids et de complexité mécanique. En outre, cette technologie pourrait améliorer les caractéristiques furtives des aéronefs.

Pour minimiser les risques, le premier prototype du X-65 comprendra à la fois des surfaces de contrôle conventionnelles et ce que l’on appelle des actionneurs de contrôle de flux actif (AFC). Ces derniers, comparés à des « roues d’entraînement » par Richard Wlezien, le responsable du programme CRANE chez DARPA, seront surveillés par des capteurs pour évaluer leur performance par rapport aux mécanismes de contrôle traditionnels. Cette démarche permettra de mieux comprendre comment l’AFC pourrait révolutionner la conception d’avions tant militaires que commerciaux à l’avenir.

Publicité

Le X-65 présentera une envergure de 30 pieds (environ 9 mètres) et pèsera 7 000 livres (environ 3 200 kg), ce qui le rend comparable en taille à l’avion d’entraînement T-38 utilisé par les astronautes de la NASA et l’armée américaine. Capable d’atteindre des vitesses allant jusqu’à Mach 0.7, le X-65 promet de fournir des résultats de tests de vol immédiatement pertinents pour la conception d’avions réels.

Le design modulaire du X-65 est également un point fort, permettant le remplacement des ailes et des systèmes de contrôle de flux actif, et offrant ainsi la possibilité de l’utiliser pour des tests supplémentaires après la conclusion du programme CRANE. Cette flexibilité annonce une ère de conception d’avions plus adaptable et expérimentale.

DARPA et Aurora Flight Sciences prévoient de compléter le X-65 dès le début de 2025, avec un premier vol prévu pour l’été de la même année. Ce projet marque une étape importante dans la recherche et le développement aéronautique, avec le potentiel de changer radicalement la façon dont les avions sont conçus et contrôlés à l’avenir.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *