Afrique: 154 drones militaires interceptés par la douane dans ce pays

L’Afrique fait face à une menace terroriste croissante, avec des groupes extrémistes actifs dans plusieurs régions, y compris Boko Haram et l’État Islamique en Afrique de l’Ouest, Al-Shabaab en Afrique de l’Est, et diverses factions dans le Sahel. Ces groupes exploitent les instabilités politiques, les conflits locaux, et les inégalités économiques pour étendre leur influence. En réponse, les États africains renforcent leur coopération régionale et internationale, investissent dans le renforcement des capacités militaires et de sécurité, et adoptent des stratégies holistiques qui incluent des mesures de contre-radicalisation et de développement social.

L’intervention de l’Union Africaine et le soutien de partenaires internationaux, notamment en matière de formation et de renseignement, jouent également un rôle crucial dans la lutte contre cette menace complexe et transnationale. Cette approche combinée vise à éradiquer non seulement la présence terroriste, mais aussi à s’attaquer aux racines des problèmes qui alimentent le terrorisme sur le continent.

Publicité

Une saisie importante

Le Nigeria, confronté à des défis sécuritaires majeurs dans sa lutte contre le terrorisme, a franchi une étape significative avec la saisie de 154 drones de combat par le service des douanes à l’aéroport international Muritala Muhammed. Cette interception importante met en lumière la vigilance nécessaire aux frontières pour prévenir l’entrée d’armes susceptibles d’être utilisées par des groupes terroristes tels que Boko Haram. Ces drones, dotés de capacités militaires avancées, auraient pu aggraver la situation sécuritaire dans un pays déjà en proie à des tensions.

Charles Orbih, contrôleur de la zone des douanes, a souligné que ces drones excédaient les normes nationales, pesant environ 5 000 grammes chacun contre la limite autorisée de 250 grammes, et manquaient du Certificat d’Utilisateur Final (EUC) requis. Leur capacité de vol de 70 heures et les équipements sophistiqués qu’ils embarquaient posent des questions sur les intentions de ceux qui les ont importés et sur l’utilisation potentielle de ces drones dans des activités illicites.

Outre la saisie des drones, le service des douanes a réalisé d’autres actions notables en 2023. Ils ont intercepté 330 équipements militaires et autres articles de sécurité, ainsi que 126 talkies-walkies et leurs accessoires. Ces succès reflètent l’engagement du Nigeria à contrer l’introduction illégale de matériel dangereux pour la sécurité nationale.

Publicité

Sur le plan financier, le service des douanes a également enregistré une performance remarquable en 2023, générant 30,5 milliards de Nairas en revenus, excédant ainsi leur objectif annuel de 5 %. Cette augmentation par rapport à l’année précédente indique une amélioration notable de l’efficacité des opérations douanières et un renforcement économique du pays.

L’efficacité des saisies et des opérations financières de 2023 est en grande partie attribuable au travail acharné et à la détermination des officiers et du personnel du Commandement des douanes, ainsi que de l’Unité d’Évaluation, de l’Unité de Renseignement des Douanes (CIU) et de la Police des Douanes. Leur engagement a été crucial pour atteindre ces résultats impressionnants.

3 réponses

  1. Avatar de The Atlantean
    The Atlantean

    Le terrorisme importé marque notre idiotie tout court. Et c’est inutile, vain je dirai d’invoquer les bases de cette importation.

  2. Avatar de Dr Doss
    Dr Doss

    Tinubu allias slepeen voyez-vous Maintenant que voisin frère le Niger qui vous voulez faire guerre instrumataliser le colon impérialisme il est temps que vous vous réveillez de votre sommeille helique.
    Heureusement que ces drones ont été interceptés sinon c’est la destruction totale dans la sous région, ils disent qu’ils sont avec vous et dans la nuit ils pensent à votre déstabilisation.

    Maintenant nous vous invitons à un peut de discernement en sachant dorénavant ce qui vous unissent dépasse la division stérile du colon impérialisme !!! Voyez l’affaire notez moi très très bien ça dixit Dr Doss

  3. Avatar de Tchité
    Tchité

    Incapable de sécuriser son territoire, il voulait aller faire la guerre à son voisin par procuration. Ces dirigeants inconscients qui dirigent nos pays.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *