Afrique: à l’ONU, la Chine lance un appel à l’aide pour ces régions

Le représentant permanent adjoint de la Chine auprès des Nations Unies, Dai Bing, a récemment lancé un appel pressant à la communauté internationale pour apporter son soutien à l’Afrique de l’Ouest et au Sahel. Il a souligné la nécessité de redoubler d’efforts afin d’instaurer la paix et la stabilité dans la région, de lutter contre le terrorisme rampant et de favoriser le développement économique.

Malgré les efforts déployés par les pays de la région au cours de la dernière année, les défis persistent, compromettant la situation politique et sociale. Depuis l’année dernière, les nations de l’Afrique de l’Ouest et du Sahel ont consacré d’énormes ressources à maintenir la paix et la stabilité. Toutefois, la persistance de tensions sociales croissantes et d’une instabilité politique dans certains pays de la région suscite des inquiétudes.

Publicité

Dai Bing souligne que la Chine, partenaire engagé, appuie les efforts régionaux visant à résoudre les divergences internes par le dialogue politique. Il insiste sur la nécessité de créer les conditions propices à la paix et à la réconciliation, soulignant l’importance d’améliorer la gouvernance et de renforcer l’autorité de l’État. Dans ce contexte, l’envoyé chinois insiste sur l’importance d’apporter confiance et espoir aux populations locales.

Il met en avant la nécessité de permettre aux pays de la région de choisir indépendamment leur propre voie de développement, en fonction de leurs conditions nationales uniques. La Chine plaide en faveur d’une approche respectueuse de la souveraineté des nations, encourageant le soutien international à des initiatives régionales plutôt que d’imposer des modèles de gouvernance externes.

Dai Bing met en garde contre l’inefficacité de l’imposition de modèles de gouvernance externes et de la poursuite d’une « transformation démocratique » forcée. Ces approches se sont souvent révélées inutiles pour résoudre les causes profondes des troubles et ont parfois conduit à de nouveaux cycles de chaos. Ainsi, la Chine appelle à une approche plus nuancée, axée sur le respect de la diversité des contextes régionaux et sur le renforcement des capacités locales pour résoudre les défis complexes auxquels l’Afrique de l’Ouest et du Sahel est confrontée.

Une réponse

  1. Avatar de (@_@)
    (@_@)

    « Dai Bing…un appel…à la communauté internationale…soutien à l’Afrique de l’Ouest et au Sahel…redoubler d’efforts… »

    Qu’il se solidarise avec la Russie pour le faire, les panafricons les attendent avec impatience pour trouver le nouveau bouc émissaire aux difficultés qu’ils créent eux même en grande partie.

    \\\\.///
    (@_@)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *