Afrique: ce milliardaire a gagné plus d’un milliard en une journée

Abdul Samad Rabiu, magnat nigérian et deuxième homme le plus riche du Nigeria, a connu une ascension fulgurante de sa richesse pendant 24 heures, consolidant ainsi son statut parmi les personnes les plus riches d’Afrique. Sa valeur nette a grimpé de manière significative, dépassant la barre des 8 milliards de dollars selon l’indice Bloomberg Billionaires.

Cette augmentation de 1,15 milliard de dollars contribue à une hausse totale de 4,09 milliards de dollars depuis le début de l’année, faisant de Rabiu l’un des rares milliardaires à voir leur richesse augmenter de manière aussi impressionnante en si peu de temps. Cette croissance spectaculaire est attribuée à la performance exceptionnelle de ses participations dans deux entreprises clés : BUA Cement Plc, le deuxième plus grand producteur de ciment au Nigeria, et BUA Foods Plc, le fabricant de pâtes et de farine le plus important du pays.

Publicité

Les cours des actions de ces deux sociétés ont grimpé respectivement de 80,6 % et 40,5 % depuis le début de l’année, propulsant la capitalisation boursière à des niveaux remarquables de 6,08 billions de naira (6,74 milliards de dollars) et 4,89 billions de naira (5,42 milliards de dollars).

La valeur nette de Rabiu en tant qu’homme d’affaires prospère et influent s’élève maintenant à 8,17 milliards de dollars, ce qui lui confère la 291e place sur la liste des milliardaires de Bloomberg.

En Afrique, il occupe la quatrième position, surpassant même l’Égyptien Nassef Sawiris, désormais classé 301e avec une valeur nette de 7,95 milliards de dollars. La hausse exceptionnelle de la fortune de Rabiu témoigne du sentiment haussier soutenu sur la bourse nigériane, démontrant l’impact positif des performances robustes de BUA Cement et de BUA Foods sur l’ensemble de son portefeuille d’investissements.

Publicité

Sa participation dans l’entreprise de ciment est estimée à 5 855 milliards de nairas (6,5 milliards de dollars), tandis que sa part dans l’entreprise alimentaire unifiée du groupe BUA est évaluée à 4 880 milliards de nairas (5,41 milliards de dollars), atteignant ainsi une valorisation combinée impressionnante de 10,735 billions de nairas (11,91 milliards de dollars).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *