Afrique : le Franc CFA de plus en plus utilisé dans ces pays anglophones (ecofin)

Le FCFA fait actuellement couler beaucoup d’encre et de salive dans plusieurs pays de l’Afrique de l’Ouest et du Centre. Dans ces pays, une grande partie de l’opinion publique associe le FCFA à un héritage colonial. Certains économistes africains estiment que le FCFA n’a pour seul but que de contrôler l’économie des pays qui l’utilise. D’autres par contre expliquent que le FCFA à de nombreux avantages qui permettent de stabiliser l’économie.

De nombreuses informations circulent autour du FCFA. Nos confrères de l’agence ecofin ont récemment indiqué que le FCFA est présentement plébiscité dans deux pays anglophones qui possèdent leurs propres monnaies. Il s’agit du Nigeria et du Ghana. Toujours selon Ecofin, le FCFA est dans le peloton de tête des devises les plus recherchées par les agents économiques résidant au Ghana et au Nigeria.

Publicité

C’est le franc CFA de l’Afrique de l’Ouest qui est présentement très recherché. Qu’est-ce qui peut bien expliquer cette ruée vers une monnaie qui suscite autant de débats ? L’une des premières raisons est la forte stabilité qu’offre le FCFA. En outre, la devise qui est en vigueur au sein de l’espace UEMOA possède une convertibilité stable par rapport au naira et au cedi. Au Nigeria, la demande en FCFA est beaucoup plus forte. Le naira est en dégringolade depuis quelque temps maintenant et pour faire face au manque de liquidité, la demande pour le FCFA a littéralement explosé.

La première puissance économique du continent s’adosse à la monnaie de l’espace UEMOA pour amortir les impacts occasionnés par la dépréciation de la monnaie locale. Selon nos confrères d’Ecofin, 1000 FCFA peuvent rapporter jusqu’à 1875 nairas dans les bureaux de change de Lagos. Le Nigeria et le Ghana sont considérés comme les deux économies les plus fortes de l’espace CEDEAO. Paradoxalement, ce sont ces deux mastodontes qui possèdent des monnaies instables.

Cette situation a pour conséquence de maintenir l’économie sous la menace de l’inflation avec une augmentation drastique du coût de la vie. Actuellement, le naira et le cedi ne pèsent pas lourd face au dollar. Certes, la dépréciation du FCFA face à la monnaie américaine existe, mais elle est presque insignifiante (19 %) si on fait un parallèle avec le cedi ghanéen et le naira. En effet, ces deux devises ont perdu jusqu’à 90 % de leur valeur face au dollar.

Publicité

Face à l’euro, le FCFA a conservé sa stabilité, ce qui n’est pas le cas pour les monnaies nigérianes et ghanéennes. A contrario, le naira et le cedi ont chuté de plus de 79 % devant la monnaie européenne. Au vu de ces éléments, doit-on se focaliser uniquement sur la monnaie pour juger du niveau de performance d’une économie ? Les pays africains qui utilisent le FCFA ne doivent-ils pas faire un diagnostic sans complaisance des forces et faiblesses de leur économie pour l’adapter aux réalités du 21ᵉ siècle ? Les questions ne manquent pas et en temps opportuns, les nations concernées sauront y répondre.

13 réponses

  1. Avatar de Dr Doss
    Dr Doss

    Tout simplement c’est l’Aes qui les font trembler bientôt va battre une monnaie le Sahel la plus forte au monde voyez l’affaire notez moi très très bien ça dixit Dr Doss

  2. Avatar de Goddon
    Goddon

    En effet, ça devient inquiétant. La monnaie communautaire ne verra jamais jour. Et l’impérialisme financier de Paris a encore de beaux jours à espérer. Y a-t-il encore d’économistes dans la sous région ?

  3. Avatar de Dr Doss
    Dr Doss

    Et mon commentaire sur ce sujet cruciale et vital

  4. Avatar de Dr Doss
    Dr Doss

    Ils ont peur oui ils ont tellement peur !!! L’intoxication ne peut pas empêcher l’Aes de battre la monnaie Africaine du peuple noire le Sahel oui le Sahel et non Eco.

    L’impérialisme se donne à des intoxications en voulant nous faire croire que des anglophones utilisent de plus en plus la monnaie nazisme cfa. Qu’ils trouvent ça stables à d’autres c’est du mensonge laquelle qui n’est pas convertible heureusement que le ridicule ne tue pas hein.

    L’Aes notre lance flèche est notre point du raliment pour une véritable ablodégbadja !!! Tenez l’union européenne avait commencé avec six pays au départ et regardez combien de ils sont aujourd’hui !!! L’ecodème à peur de l’Aes de son agrandissement et de ces richesses immenses.

    Ils ont peur tout simplement en voyant leurs appauvrissement et ils pensent que ils vont arrêter le mouvement dynamique panafricain qu’ils se détrompe !!!

    Tenez le Sahel va être la monnaie la puissante au monde dixit Dr Doss car le dollar américain est garanti avec 8000 tonnes d’or et bien nous sommes prêts à donner le quadruplement même s’il faut plus plus et plus de l’or pour garantir notre monnaie le Sahel !!!
    Vive nos trois lancent flèches étoiles polaires Mali Burkina Faso et le Niger et tout le reste arrive très très bientôt et longue règne à Assimi Goïta Ibrahim Traoré et Tchiani l’Afrique nous vaincrons voyez l’affaire c’est aussi simple que ça notez moi très très bien ça dixit Dr Doss

  5. Avatar de Akouvi
    Akouvi

    C’est bien que ces pays anglophones adoptent entièrement le CFA dans les conditions actuelles telles que décriées entre autre par les pays de l’AES. Personne ne leur en voudra. C’est des questions qui relèvent de leur souveraineté. De même il faut accepter que les pays de l’AES et autres quittent le CFA s’ils le désirent. À la fin chacun sait ce qui lui est profitable. Pourquoi cet acharnement contre l’AES qui ne menace un quelconque pays? Peu importe le souhait et les menaces des uns et des autres. Le SAHEL, la nouvelle monnaie de l’AES aura cours légale très bientôt, de grâce, je vous l’annonce il n’y aura pas de convertibilité avec le CFA. C’est ce qui retarde le lancement officiel du SAHEL qui est déjà près à être mis sur le marché. Il faut dans un premier temps s’assurer que la production et l’importation des produits indispensables à la consommation dans l’AES est assurée sans dépendre des pays voisins qui utilisent le CFA.
    Croyez moi, sans l’AES, il y a des compétences, patriotes déterminés qui font un travail rigoureux et sérieux. Respect à ces experts africains qui donnent des insomnies à certains même sur ce forum.

  6. Avatar de Tchité
    Tchité

    Le malheur du cfa, sa haine fondamentale c’est que c’est entre les mains du colon qui ne vous (nous) aime pas, le devalu à volonté, et l’utilise comme moyen de sanction et pire encore, on l’a vu au Mali et au Burkina pour soutenir ke terrorisme transfrontalier.
    Soyez un peu objectif dans vos analyses.

  7. Avatar de Tchité
    Tchité

    C’est une situation réactionnaire du moment.
    Ces 2 pays sont actuellement entre les mains des autocrates et bureacrates qui préfèrent dilapider les ressources des pays pour ensuite courir à la banque 🏦 mondiale et le fmi pour emprunter au nom des pays pour plus encore voler et mettre dans leurs propres poches.

  8. Avatar de (@_@)
    (@_@)

    Tiens… Personne; J’aurais jurer que les partisans de « frapper monnin » comme remède à tous les maux, nous auraient distillé quelques paroles d’espoir… ou de déni.

    Le Nigéria (70% du PIB de la CEDEAO…) a sa monnaie qui décroche et les acteurs économiques qui se rabattent sur le cfa. Hum

    Qu’en disent les panafricons et autres « stipendiés » 🙂 experts en finances, qui invitent – pour leur bien – les pays des zones CFA à sauter dans le vide ?

    \\\\.///
    (@_@)

    1. Avatar de (@_@)
      (@_@)

      j’aurais juré…

    2. Avatar de LordKreepto
      LordKreepto

      Ils diront rien, ou ils vont juste affirmer que c’est faux sans aucune preuve évidemment. Tout ce qui contredit leur vision paranoïaque et simpliste du monde est balayé du revers de la main. D’après eux nos pays ne sont pas développés parce qu’on a pas de monnaies nationales. Dès que tu leur demandes pourquoi dans ce cas les pays voisins qui ont leur monnaie “pas néocoloniale” végètent dans la même médiocrité, alors ils changent de sujet. C’est épuisant à la fin de discuter avec eux

    3. Avatar de Tchité
      Tchité

      Tu as de l’eau au moulin, sans faire preuve d’objectivité.

    4. Avatar de Dr Doss
      Dr Doss

      Notre perroquet interprète @@ est sorti enfin dès bois vraiment votre Qi d’huitre vous empêche énormément d’avoir une pensée analytique. Vous voyez pas que c’est l’intoxication pour décourager l’Aes notre lance flèche de battre la monnaie le Sahel qui est en mouvement pauvre à vous dixit Dr Doss

    5. Avatar de Dr Doss
      Dr Doss

      Sayez notre perroquet interprète @@ apparaît à nouveau apparemment les bois où il était caché sont insupportable pour lui ne voyant même pas que c’est une intoxication d’empêcher l’Aes notre lance flèche de battre la monnaie de l’Afrique noire le Sahel qui est déjà en mouvement pauvre à vous dixit Dr Doss

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *