Afrique : Pas de bénédictions aux couples homosexuels dans les églises, selon le SCEAM

Pas de bénédictions pour les couples homosexuels dans les églises d’Afrique. C’est du moins la synthèse des réponses des conférences épiscopales africaines réunies au sein du Symposium des conférences épiscopales d’Afrique et Madagascar (Sceam). Le document a été rendu public ce jeudi 11 décembre 2024 en réponse à la publication le 18 décembre 2023 de la déclaration du dicastère pour la doctrine de la foi invitant les responsables de l’église catholique à bénir les couples homosexuels.

Les conférences épiscopales « reconnaissent collectivement que la doctrine de l’église sur le mariage et la famille reste inchangée. Elles ont toutes relevé les passages où Fiducia supplicans a réaffirmé cette position traditionnelle de l’église et a exclu explicitement la connaissance du mariage homosexuel », écrivent les évêques africains. S’agissant du soin et orientation pastoraux, l’église catholique en Afrique a réaffirmé son engagement à poursuivre l’assistance pastorale à tous ses membres. Tout en soulignant que les personnes à tendance homosexuelle doivent être traitées avec respect et dignité, les conférences épiscopales africaines ont tenu à rappeler que les unions de personnes de même sexe sont contraires à la volonté de Dieu et ne peuvent donc pas recevoir la bénédiction de l’église.

Publicité

« Nous, Evêques africains, ne considérons pas comme approprié pour l’Afrique de bénir les unions homosexuelles ou les couples de même sexe parce que, dans notre contexte, cela causerait une confusion et serait en contradiction directe avec l’éthos culturel des communautés africaines », déclare le Symposium des conférences épiscopales d’Afrique et Madagascar. Le Sceam a fait remarquer que « le langage de Fiducia supplicans demeure trop subtil à comprendre pour les gens simples… » et insisté sur l’appel à la conversion de tous.

« Grâce et paix », c’est ce qu’a souhaité le président du Symposium des conférences épiscopales d’Afrique et Madagascar pour les communautés chrétiennes. « Sa Sainteté le Pape François, farouchement opposé à toute forme de colonisation culturelle en Afrique, bénit de tout cœur les peuples africains et les encourage à demeurer fidèles, comme toujours, à la défense des valeurs chrétiennes », rassure Fridolin Cardinal ABOMGO.

2 réponses

  1. Avatar de Moustaou
    Moustaou

    Je connais un pays, donneur de leçon de morale, dont le chef du gouvernement est un **** !!!
    L’homosexualité a détruit l’empire romain. La même chose est en passe d’arriver en Europe.

    1. Avatar de Godd'on
      Godd’on

      Gabriel Attal est homosexuel et chef de gouvernement, cela démontre aisément que l’église en Europe a perdu la notion de « morale ».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *