Ce milliardaire d’Afrique du Nord va bientôt lancer la production d’énergie avec son projet à 2,9 milliards $

Ahmed El-Sewedy, PDG d’Elsewedy Electric, figure au cœur d’un projet d’envergure majeure en Tanzanie : le barrage Julius Nyerere. D’une valeur de 2,9 milliards de dollars, cette initiative ambitieuse, menée par un consortium dirigé par Elsewedy Electric, s’apprête à générer de l’électricité dès mi-février 2024. Le barrage, qui mesure 1 025 mètres de long et offre une capacité de stockage d’environ 34 milliards de mètres cubes d’eau, atteint désormais 94 % de son achèvement et est soumis à des tests rigoureux.

Lors d’une rencontre récente avec le Premier ministre égyptien Mostafa Madbouly, Ahmed El-Sewedy a dévoilé les avancées du barrage Julius Nyerere et a évoqué un projet complémentaire : la création d’une zone industrielle de 2,5 millions de mètres carrés à Dar es Salaam, la capitale commerciale de la Tanzanie. Cette annonce témoigne de l’engagement d’Elsewedy Electric en faveur du développement économique dans la région.

Publicité

La collaboration entre l’Égypte et la Tanzanie dans ce projet revêt une importance cruciale pour les deux nations. Le Premier ministre égyptien a souligné l’importance de cette initiative, mettant en lumière l’engagement de l’Égypte dans des projets de développement d’une telle envergure en Afrique.

Le barrage Julius Nyerere, également connu sous le nom de JNHPP, ambitionne de doubler la production d’énergie en Tanzanie, tout en gérant efficacement les inondations et en améliorant les pratiques agricoles. Ce projet vise à répondre à la pénurie d’électricité dans le pays, fournissant ainsi une source d’énergie propre à plus de 60 millions de Tanzaniens.

Elsewedy Electric, fondée en 1938, joue un rôle central dans le domaine de la fabrication d’équipements électriques. La société, dont la majorité des parts est détenue par Ahmed El-Sewedy et sa famille, s’est distinguée par sa participation dans divers projets au Moyen-Orient, en Afrique du Nord et plus récemment en Afrique de l’Est.

Publicité

Cette entreprise a enregistré des performances financières remarquables, témoignant d’une croissance significative de ses revenus, passant de 62,57 milliards EGP (2,026 milliards de dollars) sur 9 mois en 2022 à 108,8 milliards EGP (3,52 milliards de dollars) sur la même période en 2023. De plus, le bénéfice par action (BPA) a connu une augmentation notable, passant de 1,29 EGP (0,0417 $) à 3,4 EGP (0,11 $) sur la période janvier-septembre 2023.

Le projet du barrage Julius Nyerere, lancé en 2019, prévoit une production annuelle d’électricité estimée à 5 920 GWh. Cofinancé par le gouvernement tanzanien, ce projet d’envergure a également un impact économique majeur, offrant des emplois à environ 8 000 Tanzaniens, 1 000 Égyptiens et d’autres travailleurs étrangers, ce qui souligne son importance en tant que moteur de l’emploi et du développement régional. La genèse de ce projet remonte à 2017, lorsque la Tanzanie a attribué les contrats de construction au consortium égyptien, marquant ainsi une étape majeure dans la coopération régionale et le développement énergétique en Afrique de l’Est.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *