Ce pays européen au bord d’une catastrophe, son président avertit

En l’espace de trois ans seulement, l’Islande a connu sa cinquième éruption volcanique. Une activité sismique sans précédent, qui inquiète au plus haut niveau de l’État, d’autant que la précédente, qui a été enregistrée le 18 décembre dernier, a eu lieu dans ce même secteur que celui de Grindavik.

Face à l’urgence de la situation, le gouvernement islandais a d’ailleurs décrété l’alerte maximale. Il faut dire que les dégâts sont assez importants et les risques, tout autant. Un volcan est effectivement entré en éruption il y a quelques jours. La lave qui a découlé des sols volcaniques islandais a déferlé sur Grindavik et son port de pêche, mettant notamment le feu à trois habitations. Plusieurs centaines de personnes ont, par précaution, été évacuées.

Publicité

L’Islande, face à un défi de taille

Une activité sismique et volcanique très importante sévit en Islande. C’est la cinquième éruption en l’espace de trois années seulement. Le 18 décembre dernier, la région avait d’ailleurs déjà fait les gros titres, en laissant craindre le pire. Si rien de grave ne s’est finalement passé, des images incroyables de sols pavés en mouvement ont fait le tour du net… Avant que cette nouvelle éruption ne vienne faire parler.

C’est la première fois en l’espace de 51 ans que la lave atteint des habitations. De fait, le président islandais Guðni Thorlacius Jóhannesson a tenu à adresser un message à la nation, les invitant à faire preuve d’unité et de résilience alors qu’une grande période de “bouleversements redoutables” frappait actuellement le pays. Ce dernier a ajouté que l’État faisait tout ce qui était en son pouvoir pour accompagner les sinistrés.

Des maisons touchées, une première en 51 ans

Les images, elles, sont saisissantes. La télévision nationale a effectivement dévoilé des vidéos filmées sur place, via lesquelles on peut voir la lave déferler sur des maisons qui, immédiatement, prennent feu. Une tragédie pour les locaux, pour qui cette situation est tout simplement inconcevable, comme tout droit sortie d’un film noir. Face à l’état de détresse, la Première ministre islandaise Katrin Jakobsdottir a affirmé que tous ensemble, les Islandais feront face à ce nouveau défi.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *